N°74 - octobre 2006

Responsable : C. Chastagner (U. Paul Valéry, Montpellier III)
ISSN : 1261-1913

Compte rendu de l’assemblée générale
de l’AFEA du samedi 7 octobre 2006

La séance est ouverte à 14 heures par Jacques Pothier, Président de l’AFEA.

1. Concours

CAPES externe

La Présidente du jury du CAPES externe d’anglais, Mme Mireille Golaszewski, annonce la mise en ligne du rapport du jury depuis le mois de juillet 2006 (http://www.education.gouv.fr/siac/siac2/jury/2006/detail/capes_ext_ang.htm). Le nombre de postes mis au concours en 2007 est en augmentation (1.086). En 2006, 6.387 candidats étaient inscrits, 4.558 se sont présentés à la totalité des épreuves écrites et 2.720 ont été rendus admissibles par le jury, qui a souhaité donner leur chance à l’oral au plus grand nombre de candidats possible. Mme Golaszewski remercie un jury au service des candidats.
Les épreuves écrites de la session 2007 auront lieu les 21, 22 et 23 mars 2007 et les oraux débuteront le 18 juin 2007 à Toulouse.
Concernant les « mentions complémentaires » de langue proposées aux candidats aux CAPES de lettres modernes, histoire-géographie et EPS, Mme Golaszewski précise qu’en 2006, sur 700 inscrits, seuls 59 ont finalement participé aux épreuves orales et seuls deux ont été reçus. De plus, l’attribution de la « mention complémentaire » nécessite non seulement d’être reçu au CAPES d’origine, mais aussi d’obtenir à l’épreuve en langue étrangère une note au moins égale à la note minimale reçue par les candidats admis au CAPES d’anglais. Des efforts seront déployés en 2007 pour que les candidats à la « mention complémentaire » soient mieux informés de ces conditions et une plaquette a été éditée par le Ministère à cet effet (« Devenir professeur bivalent » : http://www.education.gouv.fr/siac/siac2/profs/page1.htm). En outre, la « mention complémentaire » doit être validée lors de l’année de stage par des compléments de formation dans les IUFM, qui peuvent refuser la validation au terme du stage. Enfin, Mme Golaszewski a veillé à ce que le nombre de postes mis au concours en 2007 pour le CAPES d’anglais soit tel que l’extension des « mentions complémentaires » ne se fasse pas au détriment des professeurs certifiés d’anglais.

Agrégation externe

M. Wilfrid Rotgé, Vice-président du jury de l’Agrégation externe d’anglais, excuse l’absence de M. Franck Lessay, Président du jury, retenu par d’autres obligations, et annonce la nomination de Mme Annie Lhérété à la vice-présidence du jury, en remplacement de M. François Monanteuil qui avait effectué quatre années de présence au jury.
M. Rotgé rassure les membres de l’AFEA sur la présence d’américanistes au jury des épreuves orales de civilisation : deux américanistes participaient à la session 2006, ils seront trois en 2007. Il rappelle que l’épreuve de leçon sera désormais en langue anglaise et que la note d’anglais oral sera donc attribuée à l’occasion de trois épreuves : leçon, commentaire et épreuve hors programme. Quant à l’épreuve orale de thème-compréhension elle est remplacée par une épreuve de compréhension-restitution, afin de ne pas donner un avantage démesuré aux candidats anglophones.
L’avancement de la date de publication du programme a été possible dès cette année. Les épreuves écrites de la session 2007 auront lieu les 17, 18, 19 et 20 avril 2007 et les épreuves orales débuteront le 21 juin 2007 pour se terminer entre le 14 et le 17 juillet 2007.
Lors de la session 2006, les 145 postes mis au concours ont été pourvus. Le nombre de postes mis au concours en 2007 reste le même. Le nombre d’inscrits en 2006 (1.854) était en augmentation par rapport à 2005 (1.626). 1.039 candidats ont participé à toutes les épreuves écrites (881 en 2005) et la barre d’admissibilité a été fixée à 08,8 / 20, en augmentation de 0,25 points par rapport à 2005. La moyenne des candidats non éliminés est de 06,59 / 20 (06,37 / 20 en 2005) et celle des reçus est de 10,72 / 20 (10,29 / 20 en 2005) : le niveau monte donc, ce que l’on peut attribuer à une meilleure qualité de l’anglais, une meilleure culture générale et une meilleure connaissance des épreuves et des rapports de jury. Sur 321 admissibles en 2006, 309 se sont présentés à toutes les épreuves et les reçus se répartissent entre les trois options de la façon suivante : option A – 70 (68 en 2005) ; option B – 47 (48 en 2005) ; option C – 28 (29 en 2005).

2. Congrès 2007

Bernard Vincent rappelle que le congrès se tiendra du jeudi 24 au samedi 27 mai 2007 à la Bibliothèque Nationale de France. Les ateliers débuteront dès le jeudi matin, pour des raisons liées à la disponibilité des salles. Les doctoriales auront lieu mercredi 23 mai 2007 (matin et après-midi).
Trois conférences plénières auront lieu, dont une donnée par François Cusset, auteur de French Theory, une portera sur Tocqueville et la troisième sur la traduction ou sur le cinéma. La liste des ateliers a été diffusée (http://etudes.americaines.free.fr/afea/index.php?option=com_content&task=section&id=21&Itemid=65&lang=fr) et quelques ateliers ne sont pas encore complets (n° 2 « Intertextualités » et n° 18 « Translating poetry » en littérature ; n° 4 « Louisiane » en civilisation). Les organisateurs veillent à ce que les ateliers aux thématiques voisines ne se tiennent pas en même temps. Le nombre de participants par atelier a été limité au maximum et il sera demandé aux responsables d’atelier de veiller particulièrement au temps de parole des participants.
Une exposition de livres et de documents liés aux thèmes des ateliers sera présentée et les participants pourront demander l’exposition des documents auxquels se réfère leur communication. Le pot et le banquet auront lieu le même soir dans le même lieu, dans un salon du 18e étage de la BNF.

3. Elections au bureau et modification des statuts

Pierre Gervais (MC – Paris 8) est candidat au poste de Vice-président et présente sa candidature en insistant sur sa volonté d’engager des dépenses pour doter l’AFEA d’instruments durables. Seul candidat, il est élu lors d’un scrutin à bulletin secret par 57 voix (3 abstentions).
Fiona McMahon (MC – Dijon) est candidate au poste de Trésorière adjointe et dit souhaiter s’inscrire dans la continuité du travail remarquable effectué par Hélène Aji. Seule candidate, elle est élue lors d’un scrutin à bulletin secret par 56 voix (3 abstentions).
Jacques Pothier propose à l’approbation de l’Assemblée générale une modification des statuts indiquant, à l’article 2, la publication de Transatlantica et stipulant, à l’article 7, que le Webmestre est membre de droit du bureau de l’association. Ainsi, dans le cas où la fonction de Webmestre est occupée par l’un des membres statutaires du bureau, il n’est pas nécessaire d’élire un membre supplémentaire au bureau. Dans le cas de Jean-Paul Gabilliet, il pourra, s’il le souhaite, se présenter en mai 2007 pour occuper le poste de membre ordinaire laissé vacant par l’élection de Pierre Gervais à la vice-présidence. La modification des statuts est approuvée lors d’un vote à main levée à l’unanimité moins 5 abstentions.
Outre le poste de membre ordinaire laissé vacant par Pierre Gervais, un-e Vice-président-e sera à élire lors de l’assemblée générale de mai 2007, le second mandat de Christine Raguet arrivant à échéance.

4. Renouvellement des responsables des doctoriales

François Brunet (P – Paris 7) se présente à la succession de Mark Meigs comme responsable des doctoriales pour la civilisation et François Specq (MC bientôt HDR – Lyon 2) à celle de Marc Amfreville pour la littérature. Ils sont élus à l’unanimité lors d’un vote à main levée.

5. Bilan financier

La Trésorière de l’AFEA, Hélène Aji, présente le bilan de l’exercice 2005. Les dépenses seront présentées de manière plus détaillée dans le prochain bilan financier, car c’est seulement à partir de l’exercice 2006 qu’elles ont été enregistrées sur des postes précis.
Les recettes reflètent l’augmentation du nombre des adhérents. La subvention de 1.500 € correspond au soutien de l’Ambassade des Etats-Unis pour la venue du conférencier américain au Congrès de Lille de 2005. Les dépenses correspondent surtout à des frais de fonctionnement (fournitures, déplacement) et aux frais spécifiques aux revues (reprographie, droits). L’écart entre la balance du livre de comptes (6.821,90 €) et le bilan de l’exercice 2005 (13.622,10 €) tient au solde tardif du congrès de Pau de 2004.
Lors d’un vote à main levée, l’assemblée générale donne un quitus unanime.
Une augmentation des dépenses est à prévoir en raison de l’organisation du congrès 2007 hors d’une université. Le bureau invite également les Directeurs de recherches à rappeler à leurs doctorants que l’adhésion à l’AFEA leur ouvre la gratuité de l’inscription au congrès, ainsi que des facilités d’hébergement et de restauration. L’assemblée générale vote également à main levée (unanimité moins une abstention) une augmentation de 3.500 € à 5.000 € de la contribution de l’AFEA aux bourses de doctorat SAES-AFEA, la contribution aux bourses d’HDR restant à 1.000 €.

6. RFEA

Mathieu Duplay, Rédacteur en chef (littérature), excuse l’absence de Pap Ndiaye, Rédacteur en chef (civilisation) en mission à l’étranger, et remercie encore Françoise Sammarcelli et Divina Frau-Meigs pour le développement de la revue qu’elles ont réalisé. Il rappelle la volonté des rédacteurs en chef d’ouvrir davantage les pages de la RFEA à la contribution d’auteurs extérieurs à l’AFEA.
La mise en ligne sur CAIRN donne une grande visibilité à la revue, le tiers des universités françaises (et une plus grande proportion des universités spécialisées en lettres et sciences humaines) étant abonnées à CAIRN. La visibilité à l’étranger sera développée grâce notamment à la présence de la RFEA sur le portail de sommaires de revues de l’American Studies Association, (Voir http://www.theasa.net/journals/, adresse reprise sur la page « liens Web » du site de l’AFEA) à la plus grande place de l’anglais dans les pages de la revue (même si cela implique de perdre la subvention somme toute modique du CNL) et à la plus grande contribution d’auteurs étrangers qui vont être sollicités.
Après avoir indiqué le nom des membres du nouveau comité de rédaction, il rappelle que pour proposer un thème il convient de soumettre un argumentaire rédigé et qu’il est souhaitable que les appels à communication soient diffusés hors des réseaux américanistes. Il rappelle que le comité de rédaction se réunit trois fois par an, en octobre, janvier et juin. Le numéro 108 venant de paraître, les numéros à venir auront pour thème les communications au congrès de Lille de 2005 (n° 109), l’impérialisme (n° 110), le canon en littérature (n° 111) et les droits des salariés (n° 112), un numéro ultérieur étant prévu sur le congrès du Mans de 2006 et un autre sur les musiques savantes.

7. Transatlantica

Vincent Michelot, Rédacteur en chef (civilisation), annonce la composition du comité de rédaction de Transatlantica, entièrement différent de celui de la RFEA. Parmi les thèmes à venir, il signale un débat sur American Vertigo de Bernard-Henry Lévy, un débat sur The Plot against America de Philip Roth et des dossiers sur l’Amérique militante, sur la Lettre Ecarlate, sur la bande dessinée et sur la photographie. Il appelle également de ses vœux un dossier de commentaires sur les résultats des élections de novembre 2006, surtout dans l’hypothèse où elles doteraient le Congrès d’une nouvelle majorité.
Il est rappelé que Transatlantica peut également publier des textes plus courts ou, au contraire, plus longs qu’une revue papier. Les textes courts font néanmoins l’objet du même travail éditorial que les articles classiques, mais il peut se faire plus rapidement. A la question de l’opportunité des dossiers en relation avec le programme des concours du CAPES et de l’Agrégation, il est répondu que Transatlantica ne s’interdit pas d’en publier, sans souhaiter en faire une pratique systématique.
Vincent Michelot rappelle en outre que le comité de rédaction reçoit beaucoup plus de propositions émanant des américanistes civilisationnistes que des littéraires, et invite ces derniers à se manifester.

8. EAAS

Catherine Collomp, représentante de l’AFEA auprès de l’EAAS, invite les membres de l’AFEA à davantage se servir de la liste de distribution électronique de l’EAAS(http://www.eaas.eu/publications/eaas-l-distribution-list) et à contribuer au European Journal of American Studies (http://ejas.revues.org/). Elle rappelle les dates du prochain congrès qui aura lieu à Oslo du 9 au 12 mai 2008 sur le thème « ‘E Pluribus Unum’, or ‘E Pluribus Plura’ ? » (http://www.eaas.info/events/oslo08.htm). Les propositions d’atelier ou de conférence plénière peuvent être envoyées jusqu’au 31 janvier 2007. Les propositions de communication seront à faire parvenir une fois annoncée la liste des ateliers. 
La constitution d’une bibliographie des ouvrages d’études américaines publiés en anglais est en cours dans le cadre de la European Library of American Studies.

9. Site Internet de l’AFEA

Nathalie Caron, Secrétaire adjointe et responsable du site Internet de l’AFEA, annonce que le nouveau site est en cours de finalisation et qu’il sera hébergé par l’Université du Mans.

10. Base de données bibliographiques

Pierre Gervais demande à l’assemblée générale d’engager 1.500 € en vue de la rémunération d’un-e doctorant-e pour la mise en ligne des fiches bibliographiques d’ouvrages déjà réalisées et pour la réalisation à venir des fiches bibliographiques d’articles. Un vote à main levée approuve la proposition à l’unanimité. Pierre Gervais rappelle en outre que la base de données est temporairement hébergée par le CENA (Centre d’Etudes Nord-Américaines) de l’EHESS, mais qu’elle devra à terme être hébergée par une bibliothèque.

11. Congrès 2008

Claude Chastagner (P – Montpellier) présente la proposition des collègues de l’Université de Montpellier d’accueillir le congrès de l’AFEA en 2008. La proposition est acceptée à l’unanimité lors d’un vote à main levée.
Aucun thème n’ayant à ce jour été soumis, le Président invite les membres de l’AFEA à faire parvenir leurs propositions au bureau, qui devra statuer sur le choix du thème lors de sa réunion de janvier 2007.

12. Avenir de la profession et indépendance de la recherche

Suite à la proposition de motion présentée lors de l’assemblée générale de mai 2006 (Voir Bulletin n° 73) et au débat organisé le matin, Donna Kesselman (MC – Paris 10) présente une nouvelle proposition de motion sur l’avenir de la profession et l’indépendance de la recherche. Jugée cette fois-ci trop vindicative par un certain nombre de participants qui ne s’y reconnaissent pas, cette motion fait l’objet d’un assez long débat sur son opportunité, son utilité et son contenu. Devant l’heure avancée, il est décidé de se mettre d’accord sur un texte a minima :
« Réunis en Assemblée Générale le 7 octobre 2006, les membres de l’Association Française d’Etudes Américaines s’émeuvent des évolutions actuelles en matière de politique de recherche, telles qu’elles ont été formalisées notamment par la création de l’ANR et de l’AERES. Inquiets du manque de moyens, de l’avenir des études américaines, et des menaces pesant sur plusieurs équipes, centres de recherches et UFR, ils mandatent le bureau de l’AFEA pour se rapprocher des autres associations d’enseignants-chercheurs en vue d’une démarche commune auprès du Ministère de l’Education et de la Recherche. »
Cette motion est approuvée à l’unanimité lors d’un vote à main levée.

L’ordre du jour étant épuisé, la séance est levée à 18 heures.

RAPPELS

Changements d’adresse : N’oubliez pas de communiquer à Guillaume Marche (<gmarche@univ-paris12.fr>) tout changement d’adresse ou d’affectation, ainsi que toute autre modification que vous souhaiteriez voir apporter à l’annuaire.

Le Bulletin de l’AFEA attend vos informations. Envoyez-les à l’attention de Claude Chastagner, 4 rue de Girone, 34000 Montpellier ou à <claude.chastagner@univ-montp3.fr>