N°64 - février 2003

SOMMAIRE

* Vie de l’association. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU BUREAU. Paris, 11 janvier 2003
Congrès de Rouen 2003
Finances
AFEA/SAES
Assises des études nord-américaines
Bibliographie des études nord-américaines en France
Transatlantica
Correspondants AFEA
* Assemblée générale de Rouen
* Programme du Congrès de Rouen
* Annonces
* Ouvrages reçus
* Erratum du Bulletin 63 : Disparition de Roger Asselineau

VIE DE L’ASSOCIATION

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU BUREAU. Paris, 11 janvier 2003

o Congrès de Rouen :30 mai-1er juin 2003

Anne Wicke et Anne-Marie Paquet-Deyris font état de l’avancée de l’organisation. Elles ont reçu une réponse favorable de financement de la part du Conseil scientifique de l’Université, mais attendent les réponses des diverses instances municipales et régionales. Les réservations de salles sont faites, de même que celles pour les diverses réceptions. Elles montrent les premières maquettes des divers documents et du programme pour approbation.

Le Bureau fixe un calendrier prévisionnel. Le programme sera inséré au présent bulletin et en même temps mis sur le site de l’association. Les inscriptions devront être transmises avant le 25 avril.

Nathalie Dessens présente l’état du programme scientifique réaiisé par Marc Amfreville et elle. Dix-sept ateliers de 4 ou 5 communications sont désormais complets et acceptés (8 en littérature, 8 en civilisation, et un atelier cinéma qui, suite à la dérogation votée par l’Assemblée Générale en octobre, contiendra 6 communications). Les deux conférencières ont confirmé leur participation, Cynthia Ghorra-Gobin pour le vendredi après-midi et Susan Power, écrivain amérindienne, pour le samedi après-midi. Une table ronde sur les revues sera animée, le samedi après-midi, par Divina Frau-Meigs L’Assemblée Générale du samedi matin sera suivie d’une bréve réunion des correspondants à 11h45, afin que soient rappelées les tâches indispensables à assurer. Une parfaite coordination est en effet nécessaire à la bonne marche de l’association ; les informations recueillies doivent être vérifiées pour la confection de l’annuaire et l’envoi de la revue à chacun des membres.

o Finances

À la suite d’un accident qui la laisse malheureusement dans l’incapacité, pendant quelques mois, d’assumer les lourdes et multiples tâches de trésorerie, Annick Cizel a demandé à être relevée de ses fonctions, sans attendre la fin de son mandat. Elle restera néanmoins offciellement trésorière jusqu’au prélèvement automatique des cotisations le 5 février. Aucun membre du Bureau n’étant disponible pour se substituer à elle, des noms sont suggérés à Michel Granger, afin qu’il tente de trouver un remplaçant. Seion l’article 7 des statuts, le Bureau a en effet un pouvoir décisionnel pour le cas où une telle urgence se présenterait. Dès qu’un candidat à la reprise des fonctions aura été trouvé, une réunion extraordinaire du Bureau sera convoquée pour procéder à l’élection du trésorier. Les documents de trésorerie ont été remis au président, seul à disposer de la signature pour gérer les besoins urgents pendant la période d’intérim.

En ce qui concerne les cotisations, le logiciel foumi par le précédent trésorier de la SAES, Alain Cazade, s’est révélé très efficace et la trésorière adiointe, Patricia Van Wynsberghe, a terminé le titanesque et fastidieux travail d’entrée des coordonnées bancaires sur ce nouveau logiciel. Le prélèvement reprendra donc normalement le 5 février.

o AFEA/SAES

Les bonnes relations avec la SAES sont plus que jamais d’actualité. Le problème du logiciel de conversion à l’euro a bien prouvé à la fois la grande cordialité et l’entraide qui règnent entre nos deux associations. Nous avons un certain nombre d’actions communes déjà engagées, d’autres possibilités se profilent.

o Bourses SAES/AFEA : le système a été mis en place depuis deux ans déjà. La campagne 2003 va s’ouvrir, puisque la date limite de remise des dossiers a été fixée au 31 janvier.

o Prix de la recherche : la SAES a transmis des propositions pour diverses formules de prix qui seraient décernés en commun par la SAES et l’AFEA. Après discussion, le Bureau a décidé d’accepter de participer à un prix annuel de la recherche post-doctorale, afin d’encourager un travail à long terme, une recherche originale, non un recueil d’articles, ni un ouvrage issu directement de la thèse.

o Réforme LMD : il est important que nous réagissions avec la SAES, afin de conférer plus de poids à nos démarches. A la suite de l’AG d’octobre, M. Granger a fait appel aux correspondants locaux pour qu’ils transmettent des informations sur la façon dont la réforme était envisagée dans les diverses universités. Il est apparu que les universités ne sont pas toutes engagées dans cette réforme, ou que les discussions modifient la situation en permanence. Dans les réponses, qui sont parvenues, un certain nombre d’interrogations ont fait surface : la question de l’articulation avec les concours (les mastères professionnels-enseignement-risquant de réduire le nombre de candidats aux mastéres recherche), celle de la reconnaissance des diplômes, le risque de perte de notre identité au sein d’ensembles hétéroclites, I’accroissement de la charge des enseignants. Il est impératif de revendiquer la spécificité de notre travail et d’insister sur des appellations du type " Études du Monde Anglophone", afin de spécifier la pluridisciplinarité de notre domaine (Langue, Littératures et Civilisations). La consultation et l’harmonisation de la réflexion vont se poursuivre, en collaboration avec la SAES, notamment lors d’une prochaine réunion en février.

o Assises des Etudes Nord-Américaines

Catherine Collomp et François Pitavy font un bref compte rendu d’une réunion préparatoire de ces Assises organisées par le ministère de la Recherche entre le 19 et le 21 mai. La réflexion portera sur l’état de la profession, sur les questions de documentation, d’internationalisation des réseaux, de mobilité, et d’aide aux jeunes chercheurs. Les Assises permettront de faire remonter les projets scientifiques et de faire apparaître la nocessité d’une aide du ministère de la Recherche.

o Bibliographie des études américaines en France

Pierre Gervais, élu en octobre membre du Bureau, a été chargé de la reprise de la bibliographie des arnéricanistes, commencée par Marc Chénetier et Bernard Vincent. Des contacts ont été établis par lui et M. Granger avec le conservateur de la Bibliothèque interuniversitaire Denis Diderot (commune à l’ENS, Lyon 2, Lyon 3 pour les lettres et les sciences humaines). Cette bibliothèque récente et bien équipée sur le plan informatique, accepterait éventuellement d’héberger cette bibliographie.

P. Gervais présente les deux possibilités qui existent pour confectionner cette bibliographie : soit nous constituons notre propre base de données-mais il faut en créer l’architecture de toutes pièces et l’on risque d’aboutir à un résultat bricolé, soit nous faisons de la bibliographie un sous-catalogue d’un catalogue général de bibliothèque. La deuxième solution, même si elle risque de nécessiter davantage d’efforts de mise en place, présente deux intéréts majeurs : la pérennité et l’obligation de sérieux. En effet, si nous devenons le sous-catalogue d’une bibliothèque, il sera indispensable que les données que nous rajouterons à leur banque soient d’une absolue précision et soient rédigées selon une norme professionnelle. Aprés discussion, le Bureau vote unanimement en faveur de cette deuxième solution et accepte le principe d’une subvention de 1500 euros pour les vacations destinées à la mise à jour de la bibliographie.

o Transatlantica

Jean Kempf, rédacteur de Transatlantica, a fait savoir, lors de la dernière réunion du Comité de rédaction, que la préparation du no 2 s’était révélée une opération lourde et que la périodicité était contraignante. Un accroissement du nombre de membres du Comité de rédaction devient nécessaire. Le Bureau s’accorde à penser qu’il faudra envisager le paiement de vacations pour la mise en forme des numéros.

CORRESPONDANTS AFEA

MARTINIQUE Frédéric Lefrançois PIF4@wanadoo.fr

ASSEMBLEE GENERALE DE ROUEN
Le samedi 31 mai, de 9h à 11h 45

o Ordre du jour

1. Élections du Bureau
2. Congrès de Pau (21-23 mai 2004)
3. Congrès 2005 : date, lieu, thème
4. Revues. Élections à la rédaction de la RFEA
5. Ambassade des États-Unis
6. CNU
7. Opérations communes avec la SAES
8. Questions diverses

Comme indiqué dans le Bulletin 63 de novembre 2002, les mandats de plusieurs membres du Bureau arrivent à échéance et ne sont pas renouvelables (M. Granger, T. Pughe, D. Sipière). L’un des deux membres sera chargé de la rédaction du Bulletin. Les attributions du dernier poste n’ont pas été définies actuellement.

Le mandat des rédactrices de la RFEA arrive à son terme. D. Frau-Meigs et F Sammarcelli sont candidates pour un second mandat.

Les candidatures sont à adresser à M. Granger avant le 25 mai.

Les propositions de lieu et de thème de congrès pour 2005 sont aussi à lui envoyer pour la même date.

PROGRAMME DU CONGRES DE ROUEN

TERRITOIRES D’AMERIQUE

En raison du jeudi de l’Ascension, les doctoriales auront lieu le vendredi 30 mai de 9h à 18h.

Vendredi 30 MAI 2003

11h Accueil des congressistes à la Maison de l’Université
12h - 13h30Repas au restaurant universitaire du Panorama
14h - 14h30 Ouverture du congrès
14h30 - 15h30 Conférence plénière : Cynthia Ghorra-Gobin
15h30 - 16h Pause Café
16h00 - 18h30 Ateliers en parallèle (Civilisation 1, 2, 3 ; Littérature 1, 2 , 3, 4)

Civilisation 1.
Resurgence
John Dean (Versailles-Saint Quentin)

1. Claude Chastagner (Montpellier III) : "Oh Brother ! What Singeth thou ? The Current Folk Music Revival Sparked by the Cohen Brothers’ ’O Brother, Where Art Thou ?’ "
2. Meg Moritz (University of Colorado, Boulder) : "The Evolving Meaning of September 11th, 2001 - Site & Insight as Interpreted by National & Local Mass Media"
3. John Dean (Versailles-St. Quentin) : "American Business Unusual ? The Resurgence of Ford Motor Company in Mid-century America"
4. Donna M. DeBlasio (Youngstown State University) : "Historic Preservation in a Working Class Community"
5. Salah El Moncef (Nantes) : "Border Cultures, Border Identities & the Resurgence of American Space"

Civilisation 2.
Territoires indiens
Élise Marienstras (Paris VII),
Marie-Claude Strigler (Paris III)

1. Alain Beaulieu (UQUAM, Montréal) : "La création des réserves indiennes au XIXe siècle : l’exemple de Québec"
2. Susanne Berthier (Grenoble III) : "Le territoire des Pueblos au Nouveau Mexique : le juridique, l’économique et le sacré"
3. Marine Le Puloch (Paris VII) : "Discordance des discours sur le territoire entre colons et amérindiens signataires de traités : l’exemple du traité n°8"
4. Marie-Claude Strigler (Paris III) : "Espaces sacrés dans les peintures de sable chez les Navajos"
5. Janine Lemaire (Avignon) : "La ville, nouveau territoire indien : l’exemple des Indiens de San Francisco"

Civilisation 3.
Les projections extra-territoriales des États-Unis
Pierre Guerlain (Le Mans)

1. Jean-Marie Ruiz (Lille III) : "États-Unis, Amérique du Nord, ’hémisphère occidental’ : le territoire du système américain selon John Quincy Adams et Henry Clay"
2. André Kaenel (Nancy II) : "Quelles projections territoriales pour un cinéma américain globalisé ?"
3. Eve Bantman (Paris III) : "La nord-américanisation du Mexique : débat autour de l’extra-territorialisation des États-Unis"
4. Hélène Quanquin (Paris III) : "Le libre échange en Amérique du Nord : extraterritorialité et américanité"
5. Pierre Guerlain (Le Mans) : "Robert Kagan et la théorisation de l’hégémonie américaine"

Littérature 1.
Littérature et philosophie
Noëlle Batt (Paris VIII) et Mathieu Duplay (Lille III)

1. Yves Abrioux (Paris III) : "L’Italie de Cy Twombly"
2. Sandra Laugier (Amiens) : "La philosophie américaine comme revendication de soi (les sens de ’claim’)"
3. Françoise Sammarcelli (Paris IV) : "Paradise de Toni Morrison : le récit para-doxal"
4. Jagna Oltarzewska (Lille III) : "’Melting into air’ : the Fading of Territory and the Rise of No-Place in the Recent Work of Margaret Atwood"
5. Mathieu Duplay (Lille III) : " Sillon, proximité, écart : le voisinage de la terre dans O Pioneers ! de Willa Cather "

Littérature 2.
Littérature et nature : territoires représentés, territoires imaginés
Thomas Pughe (Orléans)

1. Michel Granger (Lyon II) : "Walden, ou l’aménagement du territoire"
2. Yves-Charles Grandjeat (Bordeaux III) : "Suivre la piste et brouiller les traces dans The Lost Grizzlies de Rick Bass"
3. Nathalie Cochoy (Toulouse II) : "Winter ou la cartographie intime de Rick Bass"
4. François Gavillon (Brest) : "Desert Solitaire et The Monkey Wrench Gang d’Edward Abbey : de l’expérience solitaire à l’action politique"

Littérature 3.
Design and Intention : les femmes écrivains et la littérature régionale
Marie-Claude Perrin-Chenour (Paris X)

1. Cécile Roudeau (ENS Ulm) : "Reading the Plot in the Landscape. Le Pays des sapins pointus : états des lieux. Le jardin, le lopin, le paysage"
2. Taïna Tuhkunen-Couzic (Nantes) : "A Landscape of the Mind : la Nouvelle-Angleterre dans la poésie de Sylvia Plath et d’Anne Sexton"
3. Géraldine Chouard ( Paris IX) : "On(c)e (Upon a) Time, One Place : Welty, Mississippi"
4. Claudine Raynaud (Tours) : "Territoires de la mémoire : Toni Morrison et le Sud"
5. Christopher Robinson (Paris X) : "The Life Sentence : A Na(rra)tive American’s Quest to Make Sense of Herself in U.K. Le Guin’s "Ether, OR" "

Littérature 4.
Boston et la littérature américaine
Annick Duperray (Aix-Marseille)

1. Gert Buelens (University of Ghent) : "Henry James’ Bostonians : The Power of Paradigm, the Power of Place"
2. Anne-Claire le Reste (Rennes) : "Henry James’ ’The Patagonia : Boston at Sea’ "
3. Adrian Harding (Aix-Marseille) : " ’It wasn’t founding, it was fish’ : Boston’s Poetics after Olson"
4. Guillaume Tanguy (Rennes) : "W. D. Howells, The Rise of Silas Lapham : de Boston au Vermont, de la dette au rachat"
5. Laura Roman (American University in Paris) : "History and Progress : Boston in the Memoirs of Rebecca Buffum Spring"
6.

19h30 Réception

Samedi 31 MAI 2003

9h - 11h45 Assemblée Générale
11h45 - 12h00Réunion des correspondants
12h - 13h30Repas au restaurant universitaire du Panorama
13h30 - 14h30 Table ronde " Territoire des Revues " (Divina Frau-Meigs) avec la participation de Michel Bandry (Montpellier III), Noëlle Batt (Paris VIII), Catherine Bernard (Paris VII), Philippe Romanski (Rouen), Georges-Claude Guilbert (Rouen), et Jean Kempf (Lyon II).
14h30 - 15h30 Conférence plénière : Susan Power
15h30 - 16h Pause Café
16h00 - 18h30 Ateliers en parallèle (Civilisation 4, 5, 6 ; Littérature 5, 6)

Civilisation 4.
Représentations de l’Amérique coloniale
Catherine Bécasse (Paris III)

1. Caroline Belan (Rouen) : "L’idée de ’Frontier’, ses représentations et son influence sur la naissance des mouvements religieux au XVIIIe siècle"
2. Laurie Henneton (Lycée de Montgeron, Doctorante) : " ’Vast and Unpeopled Countries’ : le territoire et sa population chez William Bradford, c. 1620-c.1650"
3. Agnès Delahaye (Paris IV) : "Évolution de la littérature de propagande en Nouvelle Angleterre au XVIIe siècle"
4. Bertrand Van Ruymbeke (Toulouse II) : "La commercialisation de l’Éden dans la littérature de propagande en Pennsylvanie, West/East Jersey et les Carolines sous la Restauration (1660-1690)"
5. Frédéric Fierman (Toulouse II) : "Immigration juive et colonisation anglaise aux Amériques au XVIIe siècle : une rencontre des représentations"
Civilisation 5.
Les communautés entre lieux et mobilités :
écritures et analyses
Cynthia Ghorra-Gobin (C.N.R.S.),
Alain Suberchicot (Lyon III)

1. Alain Suberchicot (Lyon III) : "Le Vermont de John Elder : habitation du territoire et valeur d’exemple"
2. Pascal Bardet (Toulouse II) : ""Zonage et territorialité : une spécificité américaine ?"
3. Renaud Le Goix (Paris I) : "Les ’gated communities’ à Los Angeles : un produit de consommation et une production territoriale"
4. Viviane Serfaty (IEP Strasbourg) : "Cartographie de l’Internet : du virtuel à la re-territorialisation"
5. Hélène Harter (Paris I) : "Les projets de reconquête des centres-ville aux États-Unis, 1945-1965"
Civilisation 6.
Arts contemporains et territoires
identitaires des minorités
Gérard Selbach (Paris V)

1. Patrick Moreno (Grenoble III) : "Contemporary Outsider Art : The Portrayal of the Dominant/Minority Culture Dynamics"
2. Claudine Armand (Nancy II) : "Intérieur/extérieur : exploration du territoire identitaire dans les installations de Fred Wilson et Lorna Simpson"
3. Eliane Elmaleh (Le Mans) : " D’un territoire à l’autre dans The Migration of the Negro de Jacob Lawrence"
4. Catherine Baldit (Lycée Poincaré, Nancy) : "Peinture contemporaine des Indiens du Sud-Ouest des États-Unis : terre et identité"
5. Jeanine Belgodere (Le Havre) : "Le Pow-Wow comme terrain de prédilection de l’identité culturelle des Amérindiens"

Littérature 5.
In the Southern Grain : How Southern is it ?
Jacques Pothier (Versailles-Saint-Quentin)

1. François Henry (Rennes II) : "Independence Day de Richard Ford, ou comment être post-sudiste"
2. Gwen Le Cor (Paris VIII) : "L’espace poétique de Robert Penn Warren, entre enracinement et ’extensions’ "
3. William Dow (Valenciennes) : "Images of Work and Southern Images"
4. Ineke Bockting (Lille III) : "Revisiting the South : Contemporary Readings of Southern Literary Exceptionalism"
5. Aurore Labbé (Versailles-Saint-Quentin) :"Le ’gothique aquatique’ d’Elizabeth Spencer"

Littérature 6.
"On and Off the Road" :
les littératures de la bifurcation
Didier Girard (Perpignan)

1. Peggy Pacini (Paris IV) : " Des racines au gouffre : Jack Kerouac "
2. Sylvie Mathé (Aix Marseille) : "Rabbit, Run de John Updike, riposte à On the Road ?"
3. Aaron Smith (Pau) : "D’Amérique à Americana : traversées territoriales et culturelles de Kerouac et DeLillo"
4. Daniel Katz (Paris VII) : "Exoticism and Temporality in Ashbery and Schuyler’s A Nest of Ninnies"
5. Olivier Brossard (Paris VII) : "Mainstream, Mainstreet ? Du rythme et du beat chez F. O’Hara"

20h30Banquet au Château du Rouvray (Moulineaux)

Dimanche 1er juin 2003

9h - 10h30 Ateliers en parallèle (Civi 7, 8 ; Litté 7, 8 ; cinéma)

Civilisation 7.
The Southernization of American Politics
Vincent Michelot (Lyon II)
et Catherine Pouzoulet (Lille III)

1. Guillaume Massin (Lille II) : "Visions sudistes du fédéralisme américain"
2. Catherine Pouzoulet (Lille III) : "Le paradigme sudiste dans l’histoire politique américaine"
3. Stefano Luconi (Université de Florence) : "The Southern Strategy and the post-New Deal Dynamics of the U.S. Party System"
4. Romain Huret (CENA-E.H.E.S.S.) : "La sudisation de la question sociale : le Family Assistance Plan ou l’échec d’une réforme colorblind (1968-1972)"
5. Vincent Michelot (Lyon II) : "Le Parti Républicain dans le Sud lors des mid-term elections de 2002 : éléphant ou tigre de papier ?"

Civilisation 8.
Religion et territoire
Mokhtar Ben Barka (Valenciennes)

1. Matthew Guillen (Paris XII) : "William James’ varieties of Religious Experience and the Frontiers of American Ethics"
2. Bernadette Rigal-Cellard (Bordeaux III) : "L’expansion territoriale des Saints des Derniers Jours"
3. Annie Baron-Carvais (Lille II) : "Territoire américain et identité(s) juive(s)"
4. Isabelle Richet (Paris X) : "Congrégations et communautés : les micro-territoires de la religion"
5. Mokhtar Ben Barka (Valenciennes) : "Le rôle d’Internet dans la ’déterritorialisation’ du religieux"

Littérature 7.
Homeland/No Man’s Land de l’écriture
Jean-Yves Pellegrin (Paris IV)

1. Jenn Ronald (Bordeaux III) : "Du no-man’s land au children’s land, les territoires de l’enfance chez Twain"
2. Marie-Agnès Gay (Lyon III) : "Le no-man’s land surpeuplé de l’écriture dans Play Well with Others d’’Allan Garganus"
3. Helen Chupin (Paris IX) : "Writing as the novelist’s homeland in Anne Tyler’s The Accidental Tourist and Celestial Navigation"
4. Anne-Laure Tissut (Tours) : "Voix d’encre dans My Mother’s Music de Paul West"
5. Suzanna Matvejevic (Paris XII) : "L’ailleurs de l’écriture : les contrepoints et les silences des voix morrisoniennes"

Littérature 8.
Poésie et territoires
Geneviève Cohen-Cheminet (Paris IV)

1. Joanny Moulin (Aix-Marseille) : "Olson’s Keats"
2. Axel Nesme (Lyon II) : "Narrow Provinces, Elizabeth Bishop’s Poetry of Limits"
3. Richard Phelan (Lyon II) : "The Frame as Visual Territory"
4. Andrew Eastman (Strasbourg) : "Textual Spaces in Susan Howe"
5. Lacy Rumsey (ENS Lyon) : "Appalachian Intonations : Found Poetry, Found Politics, and Found Form in the Poems of Jonathan Williams"

Cinéma
Gilles Menegaldo (Poitiers)
et Alain Cohen (University of California)

1. Nevena Dakovic (Belgrade) : "The Balkan Genre Territory (in Relation to Hollywood Cinema)"
2. Claude Guillaumaud-Pujol (Saint Étienne) : "La représentation d’un espace public américain : la rue dans le cinéma hollywoodien des années trente"
3. Anne-Marie Paquet-Deyris (Rouen) : "Beloved (Jonathan Demme, 1998, Toni Morrison, 1987) : Conquête et traversée onirique"
4. Bénédicte Sisto (Clermont II) : "Mythe et représentation : le territoire floridien dans Some like it Hot de Billy Wilder"
5. Penny Starfield (Paris VII) : "Beyond the Veil : Representation of Minority Space in 1950’s and 1960’s Films"
6. Melvyn Stokes (University of London) : "Thelma and Louise and the Question of Territoriality"

10h30 - 11h Pause café
11h - 12h Ateliers (suite et fin)

ANNONCES

ABONNEMENT A LA LISTE DE MESSAGERIE DE L’AFEA
Les membres à jour de leur cotisation peuvent s’abonner à la liste de messagerie de l’AFEA et recevoir régulièrement l’information sur notre association. Pour cela, envoyer un courriel au webmestre (jeanpaul.gabilliet@free.fr) demandant votre inscription sur la liste de distribution.

COMPTES RENDUS D’OUVRAGES
Les livres sont à adresser pour recension à Annick Duperray (littérature) et Pierre Guerlain (civilisation). Les comptes rendus regroupés seront annoncés sur la messagerie et placés périodiquement sur le site de l’AFEA, avant de paraître dans le numéro suivant de Transatlantica.

OUVRAGES RECUS

o Ouvrages en anglais

ABEL, RICHARD.
The Rooster Scare. Making American Cinema, 1990-1910.
Berkeley : U of California P, 1999. 301 p.
$ 50 (Cloth $ 24.95)

BENDER, THOMAS, ed.
Rethinking American History in a Global Age.
Berkeley : U of California P, 2002. 413 p.
pbk $ 22.50

BRUEGEL, MARTIN.
Farm, Shop, Landing. The Rise of a Market Society in the Hudson Valley, 1760-1860.
Durham, NC : Duke UP, 2002.

BUHLE, PAUL & DAVE WAGNER.
A Very Dangerous Citizen, Abraham Lincoln Polonsky and the Hollywood Left.
Berkeley : U of California P, 2002. 285 p.
$ 19.95

JEHLEN, MYRA.
Readings at the Edge of Literature.
Chicago : U of Chicago P, 2002. 246 p.

MITCHELE, HARVEY.
America After Tocqueville. Democracy Against Difference.
Cambridge : Cambridge UP, 2002. 336 p.
$ 65

THOREAU, HENRY D.
Wild Apples and Other Natural History Essays.
Ed. William Rossi.
Athens : U of Georgia P, 2002. 236 p.

o Ouvrages en français

ANTOLIN, PASCALE.
Nathanael West. Poétique de l’ecchymose.
Paris : Belin, 2002. 128 p.

BELLOT, MARC.
Ralph Waldo Emerson. Parcours de l’oeuvre en preuve.
Neuil1y : Atlande, 2003. 224 p.

BRUNET,FRANÇOIS & ANNE WICKE, dir.
L’uvre en prose de Ralph Waldo Emerson.
Paris : Armand Colin/VUEF-CNED, 2003. 171 p.

DUPERRAY,ANNICK.
Paul Auster : Les ambiguïtés de la négation.
Paris : Belin, 2002. 128 p.

CARLET, YVES.
Stephen Crane. Les couleurs de l’angoisse
Paris : Belin, 2002. 128 p.

JAMES, HENRY.
Le Banc de la désolation et autres nouvelles.
Préf. J.-B. Pontalis. Trad. Louise Servicen.
Paris : Gallimard, 2002.

JAMES, HENRY.
Les papiers d’Aspern.
Bilingue. Prés. Julie Wolkonstein. Trad. Jean Pavans.
Paris : GF-Flammarion, 2003. 289 p.

NESME, AXEL, dir.
Elizabeth Bishop. The Complete Poems "and locked our infant sight away". Paris : Ellipses, 2002. 158 p.

Liste établie par Annick Duperray (littérature) et Pierre Guerlain (civilisation).

Erratum du Bulletin 63 : Disparition de Roger Asselineau

Roger Asselineau, décédé le 8 juillet dernier, a été le premier président de notre Association, et pendant une décennie ou presque, il mit la main à la pâte aux côtés de Sim Copans pour l’installer dans l’existence, à travers notamment l’organisation de ses congrès annuels. Ensuite, il s’éloigna d’elle, si bien que pour les plus jeunes d’entre nous il n’est guère plus qu’un nom, associé certes à l’extraordinaire élan des études américaines en France, mais lointain, abstrait, voire trouble ou troublant. Qu’il me soit permis d’évoquer brièvement son parcours, qui fut celui d’un homme à la fois intense et réservé, et qui s’inscrit dans un temps trés largement révolu.

Roger Asselineau a grandi et s’est formé dans l’entre-deux guerres. Durablement marqué par le souvenir de ce qu’il appelait, comme tant de ses contemporains, la Grande Guerre (c’est le terme qu’il avait retenu pour présenter en traduction un échantillonnage des War Poets anglais), il fut personnellement engagé dans la lutte contre l’occupant nazi. Membre d’un réseau qui avait pour mission de reconduire outre-Manche les aviateurs alliés abattus au-dessus de la France, il fut arrêté, emprisonné à Fresnes, traduit devant une cour martiale allemande et condamné à mort. On l’autorisa toutefois à faire appel de ce jugement, et par un concours de circonstances qui tient du miracle, la libération de Paris intervint avant l’exécution de la sentence, alors qu’il était en attente de la réponse réservée à sa démarche.

La page de la guerre ainsi tournée, Roger Asselineau pouvait enfin consolider sa vocation d’américaniste. Il devait au hasard, en l’occurrence la lecture d’une anthologie scolaire, d’avoir découvert quelques années plus tôt la poésie de Whitman. Mettre ensuite la main sur une édition de l’uvre elle-même n’avait pas été chose facile. C’est dans la boutique de Sylvia Beach encore ouverte en 1942, qu’il avait fini par dénicher un exemplaire, malheureusement incomplet, de Leaves of Grass. Je crois que ce prologue, dans sa nature quasi cynégétique, nous donne la clé de la ferveur que le good grey poet ne cessa d’entretenir en lui. La thèse qu’il lui consacra scellait la rencontre d’une oeuvre et d’une attente, d’une écriture audacieuse jusqu’à la provocation et d’une capacité d’exégèse infiniment patiente. Roger Asselineau n’a jamais caché que seule, au fond, la littérature le passionnait, et au sein de la littérature, la poésie. Quelques semaines avant sa mort il publiait encore une plaquette de poèmes à laquelle, whitmanien fatigué mais whitmanien jusqu’au bout, il avait donné pour titre Miettes et Miracles.

Cela étant dit, Roger Asselineau fut aussi un universitaire de renommée internationale qui assuma pleinement ses obligations. Arrivant à la Sorbonne à un moment où les études américaines connaissaient un développement spectaculaire, il dirigea sans doute plus de thèses, dans un domaine sans cesse élargi, qu’aucun autre collègue de son département ; il siégea dans d’innombrables jurys, et accepta de représenter sa discipline auprès d’instances extérieures où son autorité comptait. Ceux qui ont travaillé avec lui savent qu’il ne lésinait pas sur son temps. Ils savent aussi qu’il était d’une intogrité intellectuelle sur laquelle aucune considération de personne ou d’idéologie n’avait prise.

C’est pourquoi lorsque, comme beaucoup d’autres, je m’interroge sur ce qui a pu provoquer chez lui, dans les années qui ont suivi la secousse de 1968, de tels emportements, de telles crispations allant parfois jusqu’à l’égarement, je suis tenté, encore et toujours, de les rapporter à sa passion pour la poésie. Son exaspération devant les théories critiques contemporaines, où il voyait une résurgence pernicieuse de la scolastique, comme son rejet sans nuances des études de civilisation, perçues comme des gloses susceptibles de parasiter la seule expérience qui vaille, proclamaient a contrario sa volonté farouche de défendre un territoire menacé. On reconnaîtra que cette détermination, affirmée méme au prix d’un splendide isolement, n’était pas sans panache.