N°53 - septembre 1999

Sommaire

* Vie de l’association
-Compte rendu de l’assemblée générale de St Quentin, 29 mai 1999
-RFEA
-Annuaire 2000. URGENT
-Adhésions cotisations 2000
-Congrès de Graz
-Congrès 2000
-Congrès 2001. URGENT
-Elections au bureau
-Comptes de l’association
-Congrès EAAS 2002
* Concours de recrutement
-Agrégation externe
-Capes externe
* CNU
* Commission franco-américaine
* Aides de l’Ambassade des Etats-Unis
* Doctoriales de l’AFEA
* Questions diverses
* Annonces (voir rubrique Colloques et Publications)

I. Vie de l’Association

Compte rendu de l’assemblée générale, samedi 29 Mai, 9h-12h

En ouverture, la présidente remercie l’Université de Versailles-Saint Quentin et l’UFR des Sciences Humaines et des Humanités qui accueillent le Congrès, le Syndicat de l’Agglomération Nouvelle et l’Ambassade des États-Unis qui ont soutenu cette manifestation. Elle rend hommage aux américanistes locaux, Jacques Pothier, Ada Savin, John Dean et Paule Lévy, responsables de l’organisation, ainsi qu’à Françoise Sammarcelli et Bernard Vincent, responsables scientifiques.
Au nom des très nombreux collègues présents, elle exprime la gratitude de l’Association aux conférenciers étrangers invités, Randall Harber (CNN National News Desk Editor), Keith Spicer (Canadian Radio Television and Telecom-munications Commission), Heinz Ickstadt (Président de l’EAAS, Directeur du J.F. Kennedy Institute, F.U. Berlin). Elle fait part des excuses de Mary Yates, représentée par Christiane Degueldre, et de Maurice Gonnaud.

Le Congrès passe ensuite à l’ordre du jour.

Revue Française d’Études Américaines

Marie-Christine Lemardeley-Cunci et Hubert Perrier présentent le calendrier des numéros sous presse et à paraître :

81 Affirmative Action (responsable : Pierre Guerlain)
82 Tragédie : variations américaines (Joseph Urbas)
83 Civilisation américaine contemporaine (Jacques Portes et Marianne Debouzy)
84 Le modernisme américain-influences (Christine Savinel)
- Religion (Isabelle Richet)
- Cinéma (Dominique Sipière)
- Mainstream America (Françoise Sammar-celli et Bernard Vincent)
- Les Lumières américaines (Naomi Wulf et Nathalie Caron)
- Emerson (Sandra Laugier)
- Musique populaire (Claude Chastagner)

Le numéro Mainstream America rassem-blera des articles choisis à partir des propositions faites par les directeurs des ateliers du Congrès 1999, en concertation avec les responsables scientifiques.

Le Bureau demande instamment que les ateliers qui publient leurs communications dans une autre revue en avertissent dès à présent les responsables scientifiques, et que la publication porte la mention " Congrès de l’AFEA, Versailles-Saint Quentin 1999 ".

Annuaire 2000

Il sera tiré en 600 exemplaires de 64 pages par les Éditions Belin. Il comprendra quatre lignes par entrée :
1. Nom/prénom/grade/lieu d’exercice
2. Adresse personnelle
3. Téléphone/fax/mel/mel professionnel
4. Spécialité/ Groupe(s) de recherche
Les correspondants sont invités à vérifier avec soin l’information concernant leur université (coordonnées de l’université, centres de recherche et membres. Il est rappelé que ne pourront figurer dans l’annuaire que les membres à jour de leur cotisation pour l’année civile en cours.
Tous les renseignements doivent parvenir à Vincent Michelot avant le 15 Octobre dernier délai.

Adhésions, cotisations 2000

Jean-Paul Gabilliet fait le point sur les adhésions, et se félicite de l’augmentation importante du nombre des prélèvements automatiques. Cette formule s’appliquera désormais aux nouveaux adhérents. Il attire l’attention sur les facilités qu’offre à chaque adhérent et à l’Association le prélèvement automatique. Chaque correspondant disposera à la rentrée de formulaires à distribuer aux convertis ou aux nouveaux membres.

Les demandes de prélèvement automatique devront impérativement parvenir à Jean-Paul Gabilliet avant le 15/01/2000. De même, les adhérents qui utilisent encore un chèque devront avoir règlé leur cotisation soit directement, soit à leur correspondant pour le 15/01/2000.

Rappel du taux des cotisations : 370F par prélèvement, 400F par chèque.

Congrès GRAZ, EAAS : 14-17 Avril 2000

Les décisions concernant l’organisation générale et les ateliers sont arrêtées (Cf ; la brochure EAAS parvenue en juin). La candidature de Bordeaux a été retenue pour le Congrès EAAS 2002. Jean-Paul Gabilliet est le responsable de cette manifestation.

Congrès 2000, 26-28 Mai, Aix-en-Provence
Organisation : Annick Duperray (qui souhaite centraliser tous les messages et courriers), et Sophie Vallas.

Responsables scientifiques : François Brunet (Paris 7) et Jean Kempf (Lyon 2)

Thème : "L’Amérique Image", adopté à l’unanimité par l’Assemblée.

Cette proposition s’appuyait sur le texte suivant, présenté par François Brunet :

Un texte plus détaillé développant les aspects résumés ici se trouve à la
page du congrès 2000

Annick Duperray donne les grandes lignes de l’avant-projet du déroulement du Congrès d’Aix. Jean Kempf et François Brunet rappellent les orientations du programme scientifique, sur le thème de L’Amérique Image, et lancent un appel à communications.

Les propositions déjà reçues amènent à une organisation en neuf ateliers : Visions du 19ème siècle/ Fictions/ Utopies/ Cinéma/ Images politiques/ Figures du tout/ Spectacles de l’Amérique/ Autres Amériques (images extra-européennes)/ Image et pédagogie de l’Amérique

Congrès 2001 ORLÉANS

Les dates et les propositions de thèmes seront débattues et votées à l’Assemblée générale d’octobre. L’organisation en binôme des responsables scientifiques, un pour la littérature, l’autre pour la civilisation, a été jugée très satisfaisante et sera reconduite.

Envoyer vos projets à Liliane Kerjan en septembre, à réception de ce bulletin.

Elections au bureau

En remplacement de Jacques Portes, arrivé en fin de mandat, le Bureau a élu lors de sa réunion de janvier 1999 Françoise Sammarcelli (Paris IV) au poste de vice-président ; et lors de sa réunion de mai 1999 Nathalie Dessens (Toulouse Le Mirail) au poste, non pourvu, de secrétaire général adjoint.

 

Comptes de l’Association

Serge Ricard présente le bilan financier, et les propositions pour l’emploi du produit des réserves, adoptées par le Bureau sur proposition de la Commission de réflexion ad hoc. Tout en conservant le capital, l’Association dégagera ennuellement 20000F d’intérêts pour attribuer quatre bourses de 5000F à de jeunes chercheurs.

- Deux bourses de voyage de recherche pour de jeunes collègues en fin de thèse (2e ou 3e année), sur projet précis et rapport du directeur de thèse (1 en littérature, 1 en civilisation). Jury d’attribution : le Bureau de l’AFEA.

Candidatures à adresser pour le 31 mars 2000 à Liliane Kerjan

- Deux bourses d’aide à l’édition de thèse (1 en littérature, 1 en civilisation), sur présentation du manuscrit de l’ouvrage adapté pour un public élargi, et d’un contrat avec un éditeur national. Jury d’attribution : le comité de rédaction de la RFEA.

Dossiers à adresser à Marie-Christine Lemardely-Cunci pour la littérature et à Hubert Perrier pour la civilisation, avant le 31 mars 2000.

Agrégation externe

Un débat s’engage sur le programme et les deux nouvelles épreuves du concours 2000. Marie-Christine Lemardely-Cunci, présidente du jury, donne toutes les précisions demandées, en particulier sur la composition du dossier de synthèse de la nouvelle épreuve hors programme qui comprendra 3 documents : littérature/civilisation/iconographie.

Des compléments d’information seront donnés à la réunion des préparateurs le 19 juin, ainsi que lors des deux journées nationales organisées à la rentrée à Poitiers le 28 septembre pour la traduction orale, et à Rennes 2 le 7 octobre pour l’épreuve hors programme.

D’autre part, à partir du 7 Octobre également, Rennes 2 ouvrira un site web sur New York.

Si vous souhaitez également alimenter cette banque collective, vous pouvez dès à présent adresser vos documents à Nicole Moulinoux, Fondation Faulkner, Bibliothèque de l’Université, SCD, 35043 Rennes Cedex ou à nicole.moulinoux@uhb.fr

CAPES externe

Questions et débat sont reportés à l’Assemblée générale d’octobre.

CNU

Qualifications

- Maîtres de conférences : dossiers examinés : 219 ; qualifiés : 134.

- Professeurs : 95 postes portés au concours. 44 candidatures, 33 qualifications (littérature : 16 candidats, 15 qualifiés ; civilisation : 11 candidats, 7 qualifiés ; linguistique : 15 candidats, 11 qualifiés).

Texte adopté à l’unanimité par la 11ème section :

" Les membres de la 11e section du CNU, réunis à Paris du 22 au 25 mars 1999 pour examiner les dossiers de candidature à la qualification aux fonctions de maître de conférence, ont constaté la proportion très excessive des " mentions très honorables " accordées " avec les félicitations du jury " aux thèses de doctorat soutenues récemment dans le domaine des études anglophones.

Ils rappellent que, si la " mention honorable " demeure une claire indication que l’auteur de la thèse ne devrait pas être qualifié pour occuper des fonctions d’enseignant-chercheur dans l’Enseigne-ment supérieur, la " mention très honorable ", surtout si elle est accordée à l’unanimité du jury, signifie sans ambiguïté que le nouveau docteur a satisfait aux exigences scientifiques du grade qui lui a été conféré.

Ils estiment que les " félicitations du jury " ne devraient être accordées qu’à des thèses d’une qualité très supérieure, voire exceptionnelle, et qu’elles ne sauraient donc être accordées qu’à l’unanimité d’un jury dont le rapport fait ressortir, sans ambiguïté ni réserve notable, cette qualité.

Dans l’évaluation des dossiers qu’ils ont à examiner, les membres de la 11e section ne se laissent pas abuser par des félicitations accordées à la légère, surtout quand l’examen du dossier et la lecture de la thèse font apparaître de graves défauts, et le rapport du jury des réserves importantes. Ces félicitations ne peuvent que desservir le candidat et faire douter du sérieux de la délibération du jury.

Dans l’intérêt de tous, des candidats comme de ceux qui, au sein des commissions de spécialistes et au CNU, ont à évaluer les dossiers des candidats, les membres de la 11e section du CNU demandent à leurs collègues directeurs de recherche appelés à siéger dans des jurys de veiller à ce que les félicitations ne soient accordées que quand elles sont pleinement justifiées, le rapport étant fait pour permettre que chacun formule de manière détaillée et argumentée la façon dont il évalue la qualité des travaux qui lui ont été soumis."

Commission Franco-américaine

Pierre Collombert rappelle aux jeunes collègues les deux séries de bourses offertes par la Commission Franco-américaine (9, rue Chardin, 75016 Paris ; tél : 0145204654). D’une part les bourses " étudiants ", qui permettent une immersion d’une année pour préparer un diplôme dans une université, par exemple un Master complémentaire d’une formation précédente ; d’autre part les bourses " jeunes chercheurs ". Il déplore le peu de candidats dans nos domaines : sur 350 dossiers retenus pour la candidature, seulement 12 en histoire, et 10 en littérature ; à l’issue de la présélection : 70 en droit, 7 en histoire, 7 en littérature. Il exhorte les américanistes à plus de mobilité et plus de recherche sur le terrain grâce à ces bourses

La présidente remercie Pierre Collombert pour son intervention, et souligne son engagement et sa fidélité envers l’Association. Dans cet amphithéâtre de Saint-Quentin, nombreux sont ceux qui lui doivent beaucoup, car il a constamment apporté son soutien aux américanistes. Aussi le Bureau et les membres de l’AFEA souhaitent-ils témoigner leur vive gratitude à Pierre Collombert, qui au cours de onze années à la direction de la Commission Franco-américaine, a su entretenir des liens de travail et d’amitié avec l’Association, en le nommant membre d’honneur. Il est longuement et chaleureusement applaudi, et la présidente le remercie très vivement d’accepter cette marque de reconnaissance.

Aides de l’Ambassade des États-Unis

L’Ambassade des États-Unis a alloué d’une part 5000F pour la participation au Congrès de Saint-Quentin d’intervenants américains, d’autre part 10000F pour la confection d’une banque de données sous la direction de notre webmaster Jean Kempf à Chambéry.

Par ailleurs des pourparlers sont en cours pour l’attribution de six bourses réservées aux jeunes chercheurs de l’AFEA, d’un montant de 5000F chacune, qui seraient gérées par la Commsion Franco-américaine. La présidente remercie l’Ambassade des États-Unis pour ces aides, en particulier Christiane Degueldre et Mary Carlin Yates, attaché culturel.

Doctoriales de l’AFEA

Vincent Michelot fait part d’un projet de " Doctoriales de l’AFEA ", destiné à encourager et renforcer la recherche en études américaines, en organisant de manière annuelle un weekend de rencontres entre doctorants et chercheurs plus confirmés.

Objectifs

- permettre aux neo-doctorants qui n’ont pas encore choisi leur sujet ou sont en voie de définition plus affinée de celui-ci de rencontrer un ensemble de spécialistes qui pourront les conseiller et les guider.

- faciliter, par des regroupement en amont des inscriptions aux doctoriales, les contacts entre doctorants travaillant sur des thématiques ou dans des directions communes.

- informer sur les derniers développements de la recherche au sens large du terme, qu’il s’agisse de maniement des outils quantitatifs (statistiques, économétrie, modélisation, sondages...) en civilisation, ou des théories critiques en littérature.

- inviter les doctorants en fin de thèse à soumettre à leurs camarades mais aussi aux plus anciens quelques conclusions pour discussion.

Déroulement

- sur trois demi-journées de weekend, peut-être en janvier, dans un lieu aisément accessible, pas forcément universitaire mais pas forcément monacal non plus pour préserver un certain sens de la convivialité attaché à l’AFEA.

- chaque demi-journée serait organisée autour d’un des objectifs précités (rencontres, méthodologie, présentations).

- ces doctoriales se feraient sur inscription de manière à faciliter l’organisation matérielle, mais surtout à préparer les appariements et les animations d’ateliers ou de rencontres.

Avertissement

Il ne s’agira en aucun cas d’une " foire aux directeurs ". Le but de ces journées est de prolonger et de faciliter le travail des écoles doctorales, pas de leur faire concurrence : c’est avec leurs suggestions et leur participation que ces journées feront sens. On pense aussi aux doctorants plus isolés qui n’ont pas accès aux moyens des gros centres de recherche.

Le projet est bien accueilli, et fera l’objet d’un débat à l’Assemblée générale d’octobre.

Questions diverses

Cotisation des retraités

- L’assemblée se prononce à une forte majorité contre un abattement des cotisations en faveur des collègues retraités.

American Library of Paris

- Marie-Jeanne Rossignol envoie le compte rendu suivant de la réunion du 14 mai 1999 avec la directrice de l’American Library in Paris (ALP), Mme Kay Rader, où elle représentait l’AFEA avec Michèle Gibault.

" La réunion a été demandée à la suite de la rupture entre l’ALP et l’AUP (Bibliothèque de l’American College in Paris), qui a considérablement réduit les fonds disponibles depuis l’automne dernier.

Principaux acquis de cette réunion : Mme Kay Rader a compris que les étudiants qui fréquentent l’ALP sont envoyés surtout par les américanistes. Elle ne connaissait pas notre association, mais en perçoit maintenant l’importance et voit les intérêts mutuels des deux parties. Pour nous l’ALP joue un rôle fondamental et unique dans l’apprentissage de la recherche, et nous pouvons contribuer à augmenter le nombre de ses lecteurs, tandis que l’ALP peut profiter de nos conseils dans sa politique d’acquisitions. La rupture ALP/AUP semble irréversible, mais l’ALP dit être en train de reconstituer certaines anciennes collections.

Acquis concrets :

- Cartes temporaires : elles existent déjà pour 4 et 6 mois, mais la création d’une carte de 30 jours utilisable sur toute l’année est envisagée.

- Visites guidées pour les étudiants de maîtrise : elles peuvent être organisée à la rentrée et à tout moment (contacter Andrea Delumeau et Adele D. Witt)

- Agrégation et CAPES : Andrea Delumeau est notre contact. Il faudrait améliorer ce site précieux, peut-être par une meilleure collaboration entre serveur AFEA et site ALP.

- Acquisitions : l’ALP prévoit d’acquérir des collections documentaires, et se déclare intéressée par les dons de collègues qui ont des collections rares. Quant à la collaboration concernant les acquisitions générales, elle reste à définir.

François Brunet et Michèle Gibault, membre du bureau de l’AFEA, sont chargés de prolonger les contacts, et de formaliser nos liens avec l’ALP."