Culture & Religion – 16 avril : Education et religion

De : Nathalie CARON <nathalie.caron@orange.fr>

SÉANCE DU 16 AVRIL 2021 « EDUCATION ET RELIGION » (14h-16h, en ligne)HDEA (Sorbonne Université)/TransCrit (Paris 8)

1) Sonia Birocheau (UPEC): “Des catholiques au service des écoles publiques. Réflexions sur les enjeux de la formation des enseignantes de Chicago à la période progressiste”. Au début du XXe siècle, aux Etats-Unis, de nombreux réformateurs, universitaires et citoyens plaident pour une amélioration de la qualité de l’enseignement public afin de répondre aux différents défis auxquels la société fait face. Parmi les réformes proposées figure la formation initiale et continue des (futur/s) enseignant/es qui doit permettre d’uniformiser les pratiques et de cultiver les esprits. Cette facette de la professionnalisation de l’enseignement états-unien, qui reste sous-explorée par les historiens de l’éducation, a pourtant généré de nombreuses tensions. L’une d’entre elles a trait à la place et au rôle d’établissements scolaires ou universitaires catholiques dans la formation des enseignant/es des écoles publiques. A partir de l’exemple de Chicago, alors deuxième métropole des Etats-Unis et dotée du plus vaste réseau d’écoles catholiques du pays, je me concentrerai lors de cette présentation sur deux aspects de cette problématique. Le premier concerne la question de l’admission d’étudiant/es venu/es d’établissements secondaires catholiques à l’Ecole normale de Chicago, en charge de préparer les futur/es enseignant/es des écoles publiques de la ville ; le second porte sur l’intérêt d’universités catholiques pour la formation continue des enseignant/es des écoles publiques de la ville. Ces deux études seront l’occasion d’interroger l’éventuelle porosité entre enseignement public et catholique à une période où l’influence politique grandissante de l’archevêque, et plus généralement des catholiques, sur différentes institutions locales inquiètent certaines élites de Chicago. Sonia Birocheau est l’autrice de Incarner un modèle progressiste. La professionnalisation de l’enseignement à Chicago (1890-1930), Lyon, ENS Éditions, coll. « Éducation et savoirs en société », 2020.  

2) Discussion sur l’enseignement du fait religieux à l’université Nous sommes nombreux/ses dans les universités françaises à aborder dans nos cours les questions religieuses, que nous soyons spécialistes, intéressé/es, ou contraint/es par les thématiques à couvrir. Alors que la loi régit différemment l’espace scolaire et l’espace universitaire et que perdure un climat de tension autour de la place de la religion dans l’espace public, une réflexion sur l’enseignement du fait religieux à l’université paraît nécessaire. La discussion pourra permettre une réflexion sur nos méthodes (telles que l’application de l’agnosticisme méthodologique) comme sur nos perspectives (de croyant comme de non croyant), ou encore sur la place que nous donnons aux expériences vécues des étudiant/es et celle que nous accordons aux questions institutionnelles. Les questions que nous soulèverons seront celles des personnes présentes.   La séance aura lieu par visioconférence Zoom.

Contacter les organisateurs pour obtenir le lien.

Organisation : Rémy Bethmont et Nathalie Caron

https://crpaonline.wordpress.com/