Doctoriales 2009

Besançon, Université de Franche-Comté -
mercredi 27 mai

Comme chaque année, les Doctoriales 2009 de l’AFEA se dérouleront
immédiatement avant le Congrès annuel de l’Association, à l’Université
de Franche-Comté à Besançon, le mercredi 27 mai de 9 h 30 à 18 h.

Programme

C’est l’occasion, pour les doctorants américanistes de toute la France
et des autres pays européens, de confronter leur recherche avec celle
d’autres apprentis-chercheurs dans leur discipline et de faire le point
sur leurs travaux devant des chercheurs plus expérimentés invités comme
discutants, dans un cadre plus propice et moins contraignant que celui
des ateliers du Congrès. Il ne s’agit donc pas pour eux de faire une
communication au sens strict du terme, mais de présenter l’état de leurs
recherches, de cerner les difficultés rencontrées, de s’interroger
spécifiquement sur l’avancement de leur thèse ou sur un aspect de celle-ci.

Les deux demi-journées font alterner présentations par les doctorants et
conférences de méthodologie, en deux ateliers distincts (civilisation /
littérature), qui se rejoignent lors d’une session commune pour aborder
les aspects plus administratifs de la profession (candidatures, CNU,
bourses). Les doctorants sont bien sûr ensuite invités à se joindre
ensuite aux travaux du Congrès.

Les doctorants intéressés par les Doctoriales 2009 doivent envoyer une
proposition de présentation (500 mots environ) accompagnée d’un bref CV
(précisant notamment la date et le lieu d’inscription, ainsi que le nom
de leur directeur/-trice) avant le 15 février, à Hélène Aji et François Specq pour
la littérature, et à François Brunet et Naomi Wulf pour la civilisation. Les sujets touchant
aux deux domaines, ou à un domaine autre (traductologie, linguistique,
cinéma, par exemple) peuvent être envoyés indifféremment aux uns ou aux
autres.

Depuis 2008, les Doctoriales de l’AFEA sont ouvertes aux doctorants des
pays européens membres de l’association européenne d’études américaines
(EAAS). Il a été décidé, pour cette raison, que les exposés et les
échanges se feraient en principe en anglais. Aussi est-il souhaitable —
mais pas obligatoire — que les propositions de présentation soient elles
aussi rédigées en anglais.

Les doctorants sont exemptés de frais d’inscription pour les Doctoriales
et le Congrès.