Nouvelles directions dans la littérature du Sud des Etats-Unis

Il s’agit, à partir de l’étude d’un ou de plusieurs écrivains
américains contemporains, de repérer l’évolution, la rupture ou la
résurgence d’une école littéraire du Sud dont on avait pu célébrerau
milieu du 20ème siècle la « renaissance ». Autrefois caractérisée par
le poids du passé, l’empreinte d’un système social marqué par
l’esclavage, la ségrégation et la pauvreté, le Sud des Etats-Unis a en
effet produit au milieu du 20ème siècle une génération d’auteurs
fortement identifiés à leur région, autour de la figure centrale de
William Faulkner. A l’aube du 21ème siècle, ne voit-on pas se dégager
une nouvelle génération, plus marquée par les formes narratives
hollywoodienne et les courants venus d’un Sud caraïbe et latino, qui
s ?étendrait vers l’ouest jusqu’à la Californie à L’oeuvre de Cormac
McCarthy traduit cette évolution, d’une fiction enracinée dans la
figure des rednecks à une fiction prophétique, voire apocalyptique et
morale, pénétrée par les enjeux socio-politiques et environnementaux
du nouveau siècle, mais l’oeuvre émergente et prometteuse d’un
Guillermo Alarcón (d’origine hispanique, *Lost City Radio*) ou celle
d’Octavia Butler (afro-américaine) pourraient s’inscrire dans la même
logique, traduisant l’imaginaire d’une nouvelle génération.

Au plan international, ce travail rejoindrait une investigation qui
s ?effectue au niveau mondial, notamment dans le réseau Southern
Studies Forum ainsi que dans la Society for the Study of Southern
Literature, dont le laboratoire Suds d’Amériques se veut le relais,
dans le prolongement de travaux comme *Inventing Southern Literature*,
de Michael Kreyling (Jackson, UP of Mississippi, 1998), *Dirt and
Desire*, de Patricia Yaeger (U. of Chicago Press, 2000), *Virtual
Americas*, de Paul Giles (Durham : Duke UP, 2002).

(NB : Le contrat doctoral remplace depuis le décret du 23 avril 2009
les anciennes allocations de recherche.
Voir texte sur légifrance)

Plus de détails sur le site de l’université de Versailles St Quentin

Ecrire à Jacques Pothier