Le cinéma parle : mots, voix et langue

14ème CONGRES INTERNATIONAL de la SERCIA (Société d’études et de recherches sur le cinéma anglophone)

Président : Melvyn Stokes (UCL London)

à Nanterre, Paris Ouest la Défense,

les 17,18 et 19 Septembre 2009.

Organisation et contacts : Dominique Sipière, Anne Crémieux, Serge
Chauvin, Anne-Marie Paquet- Deyris, Véronique Maylin (Paris Ouest),
Nolwenn Mingant (Paris III) et David Roche (Dijon).

Programme général :

Jeudi 17

accueil à partir de 10h30 (Bâtiment B) ; 11h Ouverture du Congrès

11h30 Conférence de Jean-Marie Lecomte (Nancy) : Hollywood du muet
au parlant : mutations d’une forme cinématographique

14 à 17h : trois ateliers.

17h Conférence de Robert Murphy, Simon de Montfort University
(Leicester) et BFI : English as She is Spoke

Vendredi 18

9h à 12h30 : trois ateliers

14h à 17h : trois ateliers

17h30 Conférence de Michel Chion.

Samedi 19

9h à 12h 30 : trois ateliers

14h Assemblée Générale de la SERCIA

15h30 à 18h30 : trois ateliers.

Intervenants :

Le Jeudi 17 :

Atelier A, ‘Histoires de la parole’, COSTA de Beauregard

J. Augros (Paris VIII) et K. Kitsopanidou, les stratégies parallèles
de la Fox et de la Warner pour l’introduction du cinéma sonore.

J-F Cornu (Rennes 2), Tante Olympe et sa famille : l’identité
incertaine des personnages de cinéma dans les versions doublées

R. Costa de Beauregard (Toulouse2), la parole dans le muet et sa
survivance dans les premiers parlants hollywoodiens : Asquith.

M. Stokes (UCL London) President de la SERCIA, ’Do you think it will
get by ?’ : A short history of voice in cinema’

Atelier B, ‘Mots et images contemporains’, A-M PAQUET DEYRIS

Fredérique Ballion (Bordeaux 2), discours de l’ennemi dans Mémoires
de nos pères
et Lettres d’Iwo Jima.

A-M. Paquet Deyris (Paris Ouest), A Voice and Something More ?
Ventriloquists’ problems in Cavalcanti’s Dead of Night and
Attenborough’s Magic

Julie Assouly (Toulouse), Les accents de l’Amérique dans les films des
frères Coen.

Marie Lienard (Polytechnique), No Country For Old Men : from
McCarthy’s words to the Coen brothers’ pictures

Atelier C, ‘Voix documentaires’, Pierre FLOQUET.

C. Taillibert (Nice), Les premiers films éducatifs et didactiques
parlés : une réception mitigée

Pascale Fauvet (Le Creusot), Santé, mensonges et vidéo : le dit et le
non-dit dans Sicko de Michael Moore.

Helena Von Kassel (Paris 3), Voice-over and Sound in the British
Documentary Film Movement (1933-1945)

Marie Danniel Grognier (St Etienne), la ‘voice-over’ dans les films de
Terence Malick

Le Vendredi 18

Matin Atelier A, Voix classiques (Chaplin, Lubitsch…), Francis
BORDAT

K. Por (Metz), Qualifications, connotations, énonciation : de la
didascalie scénaristique au film (Lubitsch)

Simone Rinzler (Paris Ouest), Politique de la voix - Du muet au
parlant : langage et revendication chez Chaplin

Philippe Roger (Lyon 2), Chaplin parle : les voix de la Ruée vers l’or

Dominique Sipière (Paris Ouest), Comment Lubitsch met en crise le
dialogue motsimages.

Atelier B, Recherches verbales, J-F BAILLON

Céline Murillo (Paris XIII), « Let’s Scream for Ice Scream » ou les
modes de la voix dans les films de Jim Jarmusch

Wendy Everett (Bath), Terence Davies and the voices of memories

Isabelle Singer (Aix), Dead man ou la désignation du sujet

J-F. Baillon (Bordeaux 3), J’écoute « India Song »… (sur Partition
[1987] de Ken McMullen)

Atelier C, Voix de Stars : voix de femmes, Taina TUHKUNEN

Noëlle De Chambrun (Paris VII), La voix de Susannah York dans les images

Yona Le Cainec, Judy Holliday, un phénomène vocal

Marguerite Chabrol (Paris Ouest), la voix incarnée : théâtralité du
jeu de l’acteur hollywoodien. Katharine Hepburn

Taina Tuhkunen (Versailles), Molto Vivace : brash and bold womantalk
in All About Eve (1950)

Après-midi Atelier A, Paroles du classicisme, Penny STARFIELD

Yves Carlet (Montpellier 3), Young Mister Lincoln goes to Washington :
Ford, Capra and the National Myth. Z. Baqué (Toulouse), Senate voices
in Mr Smith Goes to Washington and Advise and Consent

F. Barbé Petit (Paris VI), ‘you’ll only hear my voice until I wake
up’. The power of the voice in Whirlpool by Otto Preminger

E. Mullen (Brest), Distorted dialogues in Reflections in a Golden Eye

Atelier B, Musiques parlées, Serge CHAUVIN

A. Tylski (Toulouse), Les génériques parlés dans le cinéma
nord-américain, ou la voix humaine contre la déshumanisation de
l’industrie cinématographique.

N.T. Binh (Paris I, revue Positif), Le chant parlé dans le musical
hollywoodien

Anne Martina (Paris IV), Métamorphose des mots : l’univers en-chanté du
musical

Christian Viviani (Paris I et revue Positif), Les mêmes mots, dans
la bouche de quelqu’un d’autre

Atelier C, Transferts, Melvyn STOKES

Stephanie Benson (Bordeaux 3), Colonel Kurtz : a man made voice

Sina Vatanpour (Lille 3), filming words : language and Images in Paul
Auster’s The Inner Life of Martin Frost

Alan Bilton (Swansea), The Alphabet’s Shadow : word and image in the
films of Paul Auster

Samedi 20

Matin Atelier A, Le verbe policier, Gilles MENEGALDO

Petra Christov (Paris Ouest), Women’s voices in American Film Noir
from the classics to neo-noir

Delphine Letort (Caen), Gus Van Sant, Paranoid Park : la parole
sans voix.

Gilles Menegaldo (Poitiers), La voix off et la voix over dans le film
noir et policiers semi documentaires

David Roche (Dijon), Tarantino’s roundflat characters : making
Clichés dialogue.

Atelier B, Voix du Silences, Nicole CLOAREC

Roland Carrée (Rennes), Du cinéma muet au formatage du parlant :
présence absence de la parole dans Paris Texas de Wim Wenders (1984)

Nicole Cloarec (Rennes), Le « tu » vous parle : le cas de The Savage
Eye
(B. Maddow, S. Meyers, J. Stricks, 1959) et de Baby Boy Frankie
(Allen Baron, 1961)

Fabien Boully (Paris Ouest), The Yards (2000, James Gray) : une
tragédie du non-dit.

Trudy Bolter (Bordeaux), Le son et le silence. Trois films de Paul
Thomas Anderson, Punch Drunk Love, Magnolia, et There Will be Blood

Christelle Maury (Toulouse), Les taiseux et les bavards des films de
coup : Criss Cross, The Asphalt Jungle et The Killing.

Atelier C, Ailleurs, Patricia KRUTH et X

Vincent Souladié, Poétique de la disparition dans 11’09“01 September
11
(2002) d’Alejandro Gonzales Iñarritu

Pierre Floquet (Bordeaux), Sin City : quand le graphic novel donne
de la voix

Patricia Kruth (Lille 3), Voice-Over Narration, Place, and the
Spectator in Woody Allen’s Radio Days.

S. Tanis Plant (Tours), Women’s Voices in The Fatherland : Trinh T.
Minh-ha’s Surname Viet Given Name Nam (1989)

Sandra Gorgievski, L’ange féminin au cinéma : Dialogues avec
l’invisible et citations intermédiatiques" : All That Jazz (Bob
Fosse), A Prairie Home Companion (Robert Altman)

Après midi Atelier A, Travailler la Langue, Nolwenn MINGANT

Philippe Morice (Aix), commerce de singe et ‘Signifying Monkey’
(Blues USA)

Xavier Daverat (Bordeaux 2), Listen You Fuckers, (paroxysme du
discours déviant dans le récent cinéma américain).

Nolwenn Mingant (Paris 3), Plurilinguisme, exotisme et authenticité
dans le cinéma hollywoodien contemporain

Andrea Grunert (Bochum), A matter of accent : Irish actors in American film

Atelier B, Miroirs et distorsions, Anne CREMIEUX

Danièle André (Corte), Les Voix des étoiles : autres mondes, autres
cultures, autres langues.

Thérèse Guilbert (Paris Ouest), Echec des dialogues et violence des
actes dans Reservoir Dogs, Pulp Fiction, Barton Fink et Fargo.

Isabelle Schmidt-Pitiot (Dijon), Allen’s Broadway Melody, ou les
accords imparfaits : l’exemple de Bullets Over Broadway

E. Plasseraud, Paroles quotidiennes, images maléfiques, paroles
prophétiques chez David Lynch

Atelier C, Kubrick, etc, David ROCHE

A. J.J. Cohen (UCSD, San Diego), Dream and Voice. The Dreamwork in
Kubrick’s Eyes Wide Shut.

Christophe Gelly (Clermont), Unheard of : Sound and silence in Stanley
Kubrick’s adaptation of Vladimir Nabokov’s Lolita

Jacline Moriceau, 2001, A Space Odyssey.

M-C Bauchet, Tim Burton : Des mots et des images hautes en couleur

NB : l’inscription sur place (€30) pour assister au congrès est
possible. Etudiants : €15

Pour rappel : appel à contributions

L’histoire de la théorie du cinéma a légitimement insisté sur des traits
spécifiques – image, mouvement, montage, etc… - qui permettaient d’en
mieux cerner l’identité et de valoriser le septième art. Du coup, le
vaste domaine du verbal a semblé moins urgent, parfois même un peu hors
champ, voire impur. Malgré plusieurs avancées (Michel Chion ou Sarah
Kozloff) - et le colloque de Rennes sur l’écrit au cinéma – il est
temps qu’une société d’anglicistes comme la SERCIA aborde les thèmes
suivants (non exclusifs) :

  •  Les dialogues au cinéma : œuvre collective ? (Réalisateur,
    dialoguiste, acteurs…)
  •  La dynamique du sens, entre dialogues et images.
  •  Des mots aux images et réciproquement : théoriser l’adaptation.
  •  La voix au cinéma.
  •  Quel anglais ? Accents, idiomes, identités
  •  Le dit et le non dit.
  •  Traduire les mots, traduire les choses ; penser en mots, penser en images…
  •  1927 et la grande transition.
  •  Etc.

    NB : propositions des *titres* de communications (avec très bref
    descriptif) pour le *1er décembre*.

    Inscriptions pour le *1er mars*.

    ENGLISH : Cinema Speaks : Words, Voices, Language

    Cinema theory in the twentieth century rightly insisted on specific
    aspects of films – pictures, movement, montage, etc… - because they
    helped build its identity as the Seventh Art. This led to a relative
    neglect of the vast field of verbal studies considered as less urgent,
    off limits, almost alien to the ontology of film. After the SERCIA
    Conference (Rennes) about the written words in English-speaking films,
    the 2009 conference at the University of Paris X will address some of
    the following questions :

  •  Cinema dialogue : a collective authorship ? (Director, script
    writer, actors…)
  •  The dynamics of pictures versus words
  •  Adaptation : from words to pictures ?
  •  Voice in films
  •  Which English ? Accents, identities, ethnicity, class
  •  The power in words
  •  The told and the untold / what is spoken and unspokenTranslation/s
  •  A history of words from silent films to talkies

    NB : paper titles are expected by *December 1st *. Registration by
    March 1st .