Guide de Rédaction pour la Revue française d’études américaine

Les articles ne peuvent excéder 30 000 signes (tout compris). Ils doivent être envoyés au rédacteur ou à la rédactrice en chef (adresses indiquées ici) en fonction du sujet :
À Vincent Broqua pour les manuscrits en littérature, esthétique et art
À Hélène Le Dantec-Lowry pour ceux en civilisation, sciences sociales et cinéma
Merci d’ajouter, après le titre de l’article et les nom et prénom de l’auteur.e, une liste de mots clés (5-6) dans la même langue que celle du manuscrit suivie de deux résumés de 500 signes environ, l’un en français, l’autre en anglais.

Les citations, les titres, noms et dates auront été vérifiés avec soin.

I - PRESENTATION DE L’ARTICLE

L’article doit être tapé avec 1 ½ interlignes en Times Roman.

Utilisez des italiques pour les titres d’ouvrages, de revues et de journaux, pour les noms de navire, les mots latins, les mots étrangers ou, exceptionnellement, pour ceux que vous voulez faire ressortir.

Ne pas sauter de ligne entre les paragraphes. On saute une ligne avant un intertitre, pas après celui-ci.

II - LISTE DE RÉFÉRENCES

La liste des références utilisées dans l’article a pour titre « SOURCES CITÉES »
Il est possible de diviser cette liste, par exemple en « Sources primaires » et « Sources secondaires ».
Merci de suivre les exemples ci-dessous. Dans tous les cas, il faut suivre les règles de ponctuation de la langue utilisée pour rédiger le manuscrit.

Article rédigé en anglais :

Bradbury, Malcolm & Howard Temperley, eds. Introduction to American Studies. London : Longman, 1981. 86-103.

Buell, Lawrence. "Moby Dick as Sacred Text." New Essays on Moby Dick. Richard H. Brodhead, eds. Cambridge : Cambridge UP, 1986. 53-72.

Jehlen, Myra. "The Novel and the Middle Class in America." Ideology and Classic American Literature. Ed. Sacvan Bercovitch & Myra Jehlen. Cambridge : Cambridge UP, 1986. 125-144.

Melville, Herman. Moby Dick. Harrison Hayford & Hershel Parker, ed. New York : Norton, 1967.

Article rédigé en français :

Lejeune, Philippe. « Le Pacte autobiographique (bis) », Poétique 56 (1983) : 416-434.

Richard, Claude. Lettres américaines : essais. Aix-en-Provence : Alinéa, 1987.

Wieviorka, Michel, dir. L’empire américain ? Paris : Balland, 2004.

Stone, Albert E., éd. The American Autobiography : A Collection of Critical Essays. Englewood Cliffs, NJ : Prentice-Hall, 1981.

Remarques sur ces exemples :

• merci de sauteur une ligne après chaque référence.
• dans la liste d’ouvrages cités, le premier patronyme apparaît en petites capitales et en caractères gras ; ordre nom, prénom (prénom, nom pour les éventuels auteurs suivants)
• un seul lieu d’édition ; hormis les villes très souvent utilisées (New York, Oxford ; Cambridge, …), merci de mentionner l’État en utilisant son abréviation : MA, OR, TX, etc. (sans espace, sans point)
• supprimer les points entre les lettres d’un sigle ou d’une abréviation
• nom de la maison d’édition simplifié (ex : Cambridge UP)
• les deux points ( : ) sont précédés d’un espacement pour les titres français, pas en anglais.
• ces guillemets «  » sont précédés et suivis d’un espacement, pas les guillemets anglais " "
• pour les numéros de pages (416-434) pas d’espace avant et après le tiret court, pas de "p.", pas d’élision de chiffre.
• Pour les références disponibles sur internet, l’adresse URL et la date de consultation seront ajoutées en fin de référence.

III - CORPS DE L’ARTICLE

Références dans le texte

Les références des citations ou des arguments discutés seront indiquées dans le corps de l’article (ou dans les notes de fin), entre parenthèses, après la citation, sous forme abrégée. Le titre et la référence complets apparaîtront seulement dans « Ouvrages cités » après les notes. Dans le cas d’une citation, le ou les numéros de page seront toujours indiqués.

Si l’article ne se réfère qu’à un roman de cet auteur :

  •  … » (Melville 116).

    Si l’auteur a été mentionné dans le paragraphe, mais que plusieurs titres sont possibles :

  •  … » (MD 116).

    S’il est évident que l’article se réfère à MD :

  •  … » (116).

    Si la liste d’ouvrage cité comporte plusieurs ouvrages du même auteur, deux possibilités : on ajoute au nom de l’auteur un titre abrégé en italique ou la date de publication. Si on veut ajouter lun numéro de pages on laisse un espace après la date.

  •  … » (Melville, MD 116).
  •  ... » (Fronstin, 2005).
  •  ... » (Gordon 1996, 223-228)

    Si on veut faire apparaître le chapitre :

  •  … » (32 : 116).

    Notes

    Ce sont des notes de bas de page (pas en fin d’article). Elles seront restreintes au minimum. Elles sont généralement non bibliographiques et fournissent une information complémentaire que la simple référence dans le texte ne peut apporter.
    Pour les références internet non mentionnées dans la liste de référence en fin d’article, on veillera à faire apparaître le nom de l’auteur (dans la mesure du possible), le titre de l’article ou du rapport, l’adresse URL et la date de consultation.

    Appel de note

    Appel de note par chiffre supérieur sans parenthèses.
    En français, il se place après le guillemet en fin de citation et est suivi d’un point. Si on souhaite ajouter une note à un mot au sein d’une citation, il suffit de placer l’appel de note immédiatement derrière ce mot. Dans la mesure du possible, merci d’éviter les appels de note en milieu de phrase.
    En anglais, l’appel de note suit la ponctuation en anglais : "…the condition of women."8

    Citations

    Au-delà de quatre lignes, elles seront présentées en retrait (cinq espacements), sans guillemets et avec un simple interligne.
    Les citations courtes sont guillemetées dans le corps du texte : « … »
    En français, si le point est contenu dans la citation d’origine, il est alors placé avant le guillemet fermant ; s’il n’est pas contenu dans la citation, il se situe à l’extérieur. Dans les autres cas, la ponctuation est à l’extérieur des guillemets en français. Par exemple : …il nommait cela « jargon », ce que les philosophes lui reprochaient.
    En anglais, virgule et point à l’intérieur des guillemets ; mais pas le point-virgule, ni les deux points.
    Pour une citation de second rang (à l’intérieur d’une citation guillemetée), utiliser les guillemets anglais : « . . . . "........." . . . . ». Dans un article en anglais, utiliser un guillemet simple " ……… ‘…… ’ …… "
    Pour toute coupure pratiquée dans une citation, employer des points de suspension entre crochets : […]. En anglais, ne pas utiliser les points de suspension espacés : . . .
    Après une citation en retrait, la première ligne du texte se trouve à la marge, s’il y a continuité de raisonnement ou commentaire de la citation. Il n’y a retrait que lorsqu’il y a introduction d’une idée nouvelle.

    Titres d’ouvrages en français

    L’article défini précédant le nom propre de l’œuvre ne se met en italique et ne prend une majuscule que s’il fait indiscutablement partie du titre et n’est pas modifié (traduit ou contracté).
    Titres doubles : l’article défini précédant la seconde partie (introduite par "ou" ou un deux-points) perd la majuscule, mais pas les autres mots. (Moby Dick ou la Baleine blanche)

    Italiques

    Les titres d’ouvrages et de revue seront placés en italique, ainsi que les noms de film, de navire, de véhicule terrestre ou aérien et les titres de lois. Les noms d’associations ou d’organisations seront composés en romain.

    Nombres

    Le XIXe siècle (petites capitales) ; le XVIIIe amendement à la Constitution (grandes capitales).
    En anglais on écrira : the nineteenth century, the Eighteenth Amendment

    Ponctuation (rappel)

    En anglais : pas d’espacement avant : ; ? ! et pas d’espacement avant et après le tiret (long)
    En revanche, tous ces signes sont précédés et suivis d’un espacement en français.

    Sigles
    MLA, MIT, PUF, RFEA, UMI (lettres capitales sans points).