Femmes, Conflits et Pouvoir / Women, Conflict and Power

Université de Toulouse-Le Mirail
Colloque international : 15-17 octobre
Organisé par l’Equipe « Cultures anglo-saxonnes » (EA 801), Groupe d’études [genre]

Colloque international « Femmes, Conflits et Pouvoir », 15-17 octobre 2009
Université de Toulouse II – Le Mirail : Equipe « Cultures Anglo-Saxonnes »
Groupe d’études [genre]

Jeudi 15 octobre - matin

  •  9h- Ouverture du colloque
  •  9h30-10h15- Plénière- Margaret Higonnet (University Conneticut, USA)- «  X-Ray Vision » (Les infirmières pendant la première guerre mondiale)
  •  10h15- 10h45- Pause

    Atelier 1- Femmes en temps de guerre (1)/ Wartime Women (1)
    Président de séance : Edward Corp (UTM)

  •  10h45- Claire Bowen (Le Havre)- « The case of Margaret Gibson, Unit Commander of the QMAAC Women at Le Tréport Military Hospital » (World War One)
  •  11h15- Lucy Noakes (University of Brighton, UK)- “Feminity and Civil Defence : Women’s Work on British Anti-Aircraft Batteries in WWII””
  •  11h45- Sue Grayzel (University of Mississippi, USA)- “The War at Home :
    Gender, Heroism and the Protection of Civilians in Interwar Britain”

    Atelier 2- Prise de parole, Prise de pouvoir (1) : Voix poétiques /
    Finding a Voice : Poetry and Empowerment
    Président de séance : Nathalie Cochoy (UTM)

  •  10h45- Nicole Ollier (Bordeaux 3)- « Les filles d’Athéna et des Amazones d’Amérique, autour de la poétesse O. Broumas »
  •  11h15- Jennifer Kilgore (Caen)- “When women write the first poem : Louise Driscoll and the war poem ‘scandal’”
  •  11h45- Manuel Brito & Matilde Martin Gonzalez (Universidad de La Laguna,
    Tenerife)- “Power and Authority Issues in Editorship of Women’s
    Publications”

    Atelier 3- Conflits, pouvoir et minorités ethniques / Conflict, Power
    and Ethnic Minorities
    Président de séance : Vincent Latour (UTM)

  •  10h45- Amandine Ducray (Paris 10)- « Minorités ethniques et conflits autour des femmes dans le cinéma GB contemporain : Bhaji on the Beach »
  •  11h15- Catherine Puzzo (UTM)- « Femmes réfugiées dans les centres de rétention administrative en Grande-Bretagne : aspects d’une prise en charge qui les prive de tout pouvoir e de toute parole »
  •  11h45- Bela Bhugowandeen (Poitiers)- “Femmes policiers des minorités
    ethniques : conflits professionnels et pouvoir institutionnel”

    Jeudi 15 octobre- après-midi

  •  14h-14h45- Plénière- Avril Horner (University of Kingston, UK)- “The
    Gothic Heroine : The Reins of Power and the Conflicted Self”

    Atelier 4- Femmes en temps de guerre (2) / Wartime Women (2)
    Présidente de séance : Rosie Findlay (Toulouse III)

  •  14h45- Caroline Lorentz (Rouen)- “WACS. The Paradigm Shifters »
  •  15h15- Martine Stirling (Nantes)- “Les parlements de femmes en GB pendant la Deuxième Guerre mondiale : une autre façon de prendre le pouvoir”
  •  15h45- Pause
  •  16h- Elizabeth de Cacqueray (UTM)- “New Slants on Gender and Power Relations in British Second World War Films” Atelier 5- Prise de parole, prise de pouvoir (2) : écrire le conflit / Finding a Voice (2) : Women Writing Conflict
    Présidente de séance : Helen Goethals (UTM)
  •  14h45- Marie-Lise Paoli (Bordeaux 3) « ‘The Voice of the Shuttle is Ours’ : ou la revendication d’un silence eloquent”
  •  15h15- Frédéric Regard (Paris 4)- « ‘He told me to hold my tongue’ : l’exercice de la parole dans l’autobiographie de l’esclave Mary Prince (1831) ».
  •  15h45- Pause
  •  16h00-Christian Auer (Strasbourg)- “L’autoreprésentation de femmes en conflit : les récits d’emprisonnement des suffragettes”
  •  16h30- Laure Faucon-Blanchemain (Limoges)- « Conflit et mise en scène de
    la mort dans les romans de F. Burney »

    Atelier 6- Femmes, pouvoir et mises en i mages / Women and Power and the
    Eye of the Artist
    Présidente de séance : Marie Bouchet (UTM)

  •  14h45- Liliane Louvel (Poitiers)- « Représentation des femmes dans les arts plastiques (ou leur non présence) et la question du rapport au pouvoir et à l’impérialisme masculin »
  •  15h15- M-H Cordié-Levy (Paris)- « Variation sur l’auto-représentation photographique féminine au tournant du siècle »
  •  15h45- Pause
  •  16h00- Isabelle Tardiglio (Entrez sans frapper, Toulouse)- « Action
    artistique et conquêtes d’identité : femmes et arts dans le quartier
    d’Empalot (Toulouse) »
  •  18h Apéritif

    Vendredi 16 octobre-Matin

  •  9h00-9h30- Plénière- Hommage à Thierry Wanegffelen- « Femmes et pouvoir politique à la Renaissance » Atelier 7- Femmes et crises de la première modernité (1) : femmes dans les conflits politiques et religieux / Early Modern Women and Crises (1)  : Women in Political and Religious Crises
    Président de séance : Xavier Cervantès (UTM)
  •  9h30- Muriel C. McClendon (University of California, Los Angeles, USA)- “Women, Silence and Religious Change in Reformation Norwich”
  •  10h00- Claire Gheeraert-Graffeuille (Rouen)- “Conflict and power in women’s petitions of the English Revolution (1640-1660)”
  •  10h30- Pause
  •  11h- Frédéric Herrmann (Lyon 2)- « Les appels de Margaret Fell pour convertir les Juifs : de l’émancipation à la soumission chez la première femme Quaker »
  •  11h30- Sophie Vergnes (UTM)- « De la guerre civile comme facteur
    d’émancipation féminine : l’exemple des aristocrates frondeuses (France,
    1648-53) »

    Atelier 8- Femmes et écriture de la guerre / Women’s Wartime Writing
    Présidente de séance : Lesley Lawton (UTM)

  •  9h30- Catherine Lanone (UTM)- “A Feminine View of Masculine Vulnerability : Pat Barker’s No Man’s Land”
  •  10h00- Suzanne Hobson (University of London, UK)- ’"Epic Angst" : H.D.’s "Helen in Egypt" and the "Actuality" of WWII’.
  •  10h30- Pause
  •  11h00- Nathalie Vincent-Arnaud (UTM)- “A secret at the heart of
    darkness20opening up” : de Little Eden A Child at War (1978) à Journey to
    Nowhere (2007), les mots de la guerre ou les batailles du silence dans
    l’oeuvre autobiographique d’Eva Figes”

    Atelier 9- Femmes de pouvoir, femmes au pouvoir (Etats-Unis) / Powerful
    Women, Women in Power (United States)
    Président de séance : Zachary Baqué (UTM)

  •  9h30- Françoise Coste (UTM)- “Conservative Women and Feminism in the United States : Between Hatred and Appropriation”
  •  10h00- Hélène Charlery (UTM)- “Shirley Chisholm : Unbought and Unbossed. Les noires américaines au gouvernement depuis S. Chisholm »
  •  10h30- Pause
  •  11h00- Michaela Giordano (Université de Cagliari, Italie)- “Conflict in H. Clinton’s political speeches : a rhetorical analysis”
  •  11h30- Antonia Sagredo (UNED, Madrid)- “The Outstanding Figure of Madam
    Secretary of State in American Politics”

    Vendredi 16 octobre- après-midi

  •  14h-14h45- Plénière : Penny Summerfie ld (University of Manchester, UK)-
    “Conflict, Power and Gender in Women’s Memories of the Second World War :
    a Mass Observation Study”

    Atelier 10- Femmes et crises de la première modernité (2) : Galerie des
    femmes fortes / Early Modern Women and Crises (1) : the Gallery of
    Powerful Women
    Président de séance : Jean-Paul Debax (Professeur émérite, UTM)

  •  14h45- Sophie Cassagnes-Brouquet (UTM)- « Preuse et chevalières, l’idéal de l’egregia bellatrix : l’entrée des femmes dans les ordres de chevalerie en Angleterre et en France à la fin du Moyen Age »
  •  15h15- Nathalie Rivère de Carles (UTM)- “From Boadicea to Jeanne : women in theatres of war”
  •  15h45- Pause
  •  16h- Frédérique Fouassier (Tours)- « Pouvoirs en conflit dans le
    personnage de Jane Shore dans The First and Second Parts of King Edward
    IV de Thomas Heywood (1604) »
    16h30- Armel Dubois-Nayt (Versailles St Quentin)- « Les représentations
    filmiques de Marie Stuart : une femme de pouvoir dans l’air du temps »

    Atelier 11- Femmes et représentation de la guerre / Women and
    Representation in Wartime
    Présidente de séance : Wendy Harding (UTM)

  •  14h45- Céline Magot (UTM)- “‘Careless Talk’ : Word Shortage in Elizabeth Bowen’s Wartime Writing”
  •  15h15- Kate McLoughlin (University of Glasgow, UK)- “Glamour goes to war : Lee Miller’s dispatches for British Vogue, 1939-1945”
  •  16h00- Karen Meschia (UTM)- “Naomi the Poet and Nella the Housewife :
    Finding a Space to Write from. The War Diaries of Naomi Mitchison and
    Nella Last”

    Atelier 12- Femmes, race et pouvoir (Etats-Unis) / Women, Race and
    Empowerment (United States)
    Présidente de séance : Aurélie Guillain (UTM)

  •  14h45- Nathalie Dessens (UTM)- « La Nouvelle Orléans au XIXe siècle : femmes de couleur libres, femmes de pouvoir ? »
  •  15h15-Christine Dualé (Toulouse 3)- « Entre conflits et pouvoir : le rôle des Africaines-Américaines dans la création des associations féminines noires, 1894-1960 »
  •  15h45- Pause
  •  16h- Anne Stefani (UTM)- « Race, genre et pouvoir : femmes noires, femmes blanches et ségrégation dans le Sud des Etats-Unis (1920-1970) »
  •  16h30-Amaia Ibarraran (University of the Basque Country, Spain)- «  Chicano gangs and female power : two women, two ways »
  •  17h- Pierre-Marie Loizeau (Angers)- « Conflict and the dynamics of
    women’s political empowerment »
  •  18h – 19h « Femmes, Conflits et Pouvoir » dans le texte : Lectures par « 
    Les Sœurs Fatales »
    20H Dîner amical

    Samedi 17 octobre- Matin

  •  9h00-9h45- Plénière- Antonia Lant (Tisch School of the Arts, NYU, USA)-
    « Representations of Wartime Women »
  •  9h45- Pause

    Atelier 13- Femmes, relations internationales et guerres contemporaines
    / Women, International Relations and Contemporary Warfare
    Présidente de séance : Marie-Jeanne Gauffre (UTM)

  •  10h15-Antoine-Denis N’dimina (Ecole Normale Supérieure de Libreville, Gabon)- « La violence sexuelle comme arme de guerre dans les conflits africains du XXe siècle : le cas de la guerre du Kivu en RDC »
  •  10h45- Jane Freedman (University of Southampton, UK)- “Understanding gendered violence in conflict and international responses”
  •  11h15- Fatma Ramdani (Lille 3)- Les Américaines issues des groupes ethniques minoritaires lors de la 4ème conférence sur les femmes à Pekin en 1955 »
  •  11h45- Gerise Herndon (Nebraska Wesleyan University, USA)- “From
    Genocide Survivors to Parliamentary Majority : Rwandan Women’s Power”

    Atelier 14- Femmes et pouvoir à l’écran : genre et mise en scène (1)/
    Screening Women/Staging Gender (1)
    Présidente de séance : Raphaëlle Costa de Beauregard (Professeure
    émérite, UTM)

  •  10h15- Petra Christov (Clermont-Ferrand)- “From John Stuart Mill’s enlightened "Subjection of Women" to the conflicting messages of 21st century TV-series and Film. An Overview of Women and Power in Theory and Fictional Representation.”
  •  10h45-Zachary Baqué (UTM)- « Femmes et pouvoir politique/militaire dans la série ‘Commander in Chief’ »
  •  11h15-Daniela Francesca Virdis (Université de Cagliari, Italie)- «  Marge’s Private Conflict in The Simpsons : A Linguistic Analysis »
  •  11h45-Penny Starfield (Paris 7)- “Questions of empowerment : Zulu Love
    Letters (Ramadan Suleman, 2004) and Yesterday (Darrell James Roodt, 2003)

    Atelier 15- Prise de parole, prise de pouvoir (3) : Voix post-coloniales
    / Finding a Voice (3) : Post-colonial Literature and Empowerment
    Président de séance : Xavier Pons (UTM)

  •  10h15- Charlotte Sturgess (Strasbourg 2)- “Alternative Spaces : Canadian Minority Women’s Writing and the Fantastic”
  •  10h45- Claire Omhovère (Nancy 2)- “Strong Women Among the Defenceless Christians : The Status of the Feminine in the Mennonite Writings of Rudy Wiebe and M yriam Toews”
  •  11h15- Susan Barrett (Bordeaux 3)- “From Passivity to Empowerment : the Female Protagonist in Nadine Gordimer’s Apartheid Novels”
  •  11h45- Rosa Maria Diez Cobo (Universidad Nacional de Mar del Plata,
    Argentine)- “Kopano Matlwa’s Coconut : Black Women in Contemporary South
    Africa or the ‘Coconut Syndrome’”

    Samedi 17 octobre- après-midi

  •  14h-14h45- Plénière- Cathy Peattie (Member of the Scottish Parliament)

    Atelier 16- Femmes, conflits et pouvoir politique dans les Iles
    britanniques : débats contemporains / Women, Conflict and Political
    Power in the British Isles : Contemporary Debates
    Présidente de séance : Nathalie Duclos (UTM)

  •  14h45- Annie Thiec (Nantes)- « Women and politics in post devolution Scotland : has the new institutional framework enabled women to play their full part in the decision-making process ? »
  •  15h15- Stéphanie Bory (Lyon 3)- “From Margaret Thatcher, a woman of power, to Jane Davidson, a woman in power : women’s position in the National Assembly for Wales”
  •  15h45- Pause
  •  16h- Karine Rivi re-de Franco (Orléans)- « Margaret Thatcher ou le paradoxe d’une femme au pouvoir »
  •  16h30- Catherine Vigier (Rouen)- “Getting New Labour’s priorities right : abortion rights or the war on terror ?”
  •  17h- Philippe Brillet (UTM)- “The Slow Empowerment of Irish Women in
    Social Politics”

    Atelier 17- Femmes et pouvoir à l’écran : genre et mise en scène (2)/
    Screening Women/Staging Gender (2)
    Président de séance : Philippe Birgy (UTM)

  •  14h45-Susan Clayton (Paris 7)- “Of Power Divested and Cross-dressed Identity Ventured : queer reflections on social conflicts involving female husbands, with examples from page and screen”
  •  15h15-Emeline Jouve (UTM)- “Pionières et Rebelles : des femmes dans le conflit ? Une analyse de la pièce Inheritors (1921) de Susan Glaspell”
  •  15h45- Pause
  •  16h-Joana Ma Cladera Socias (University of the Balearic Islands, Spain)- « Empowering Women in Contemporary Theatre : the Monologue as a Dramatic Strategy in Plays about Armed Conflict »
  •  16h30-Raphaëlle Costa de Beauregard (Professeure émérite, UTM)- “The Colours of Desire and Femininity in Hollywood’s Early Technicolor (1950s)”
  •  17h00- Corinne Oster (Lille 3)- « Hollywood et la classe ouvrière au
    féminin : les lieux du pouvoir dans Norma Rae »

    Atelier 18- Femmes en première ligne/Women on the Front Line
    Présidente de séance : Lucy Noakes (University of Brighton, UK)

  •  14h45- Cyril Selzner (Paris 1)- “Woman as peace maker : a myth and its critics”
  •  15h15- Maggie Allison (University of Bradford, UK)- “Roles in conflict ? The Woman war reporter”
  •  15h45- Pause
  •  16h- Tom Withington (Research Associate, King’s College London, UK)- “Women and Air Warfare : Female Aviators from the Great War to the Global War on Terror”
  •  16h30- Maricel Oro (Université de Lleida, Espagne)- “’I was there and I
    survived’ : the World Wars and beyond through the eyes of ageing female
    protagonists”

    Depuis 2005, s’inscrivant dans une longue tradition d’études féministes
    à l’UTM, les travaux du Groupe d’études [genre] de l’équipe de recherche
    « Cultures Anglo-Saxonnes » portent sur l’identité des femmes dans leurs
    rapports au conflit, avec un intérêt20particulier pour les stéréotypes
    associés à la construction de cette identité. Le présent colloque
    poursuit et développe cette thématique en proposant une réflexion plus
    large, qui rassemble et confronte les concepts de féminité, de conflit
    et de pouvoir. Les accès particuliers des femmes au pouvoir et à
    l’autorité et les usages qu’elles en font seront abordés. Par-delà les
    époques, nous tenterons de faire émerger continuités et ruptures dans ce
    rapport particulier des femmes à l’autorité et au conflit. A travers les
    multiples point de vue sur des thèmes pluriels, tels que la prise de
    parole, l’expression artistique, le pouvoir politique, militaire et
    économique, le pouvoir au sein de la famille, nous serons amenés à
    envisager les différentes déclinaisons de cette problématique du conflit
    aussi bien dans la sphère privée que publique.
    Grâce à une prestation offerte par le groupe de théâtre du Département
    des Etudes du Monde Anglophone, les Sœurs Fatales, le Colloque sera
    agrémenté d’une interlude « récréative, » des lectures de textes
    afférant aux relations entre femmes, conflit(s) et pouvoir vendredi soir.

    Drawing on a long tradition of feminist studies at the University of
    Toulouse-Le Mirail, the Gender Studies Group (part of « Cultures
    Anglo-Saxonnes ») has, since 2005, centred its research on the theme of
    Women and Conflict, with particular emphasis on stereotyped
    constructions of female identity. The 2009 Conference aims to develop
    this line of research by bringing together the concepts of femininity,
    conflict and power. Specifically feminine modes of access to, and use of
    power and authority, will be considered, as well as the concept of
    conflict as a source of female power. Similarly gender studies make
    possible a re-reading of the traditional view of women, either as
    essentially avoiding conflict, or, conversely, as generating conflicts
    between men, intentionally or unintentionally. Addressing these issues
    requires both diachronic and synchronic approaches to the Conference’s
    research topic. An objective will be to bring to light continuities and
    discontinuities in time and place regarding the particular relation
    between women, authority and conflict. From multiple viewpoints on a
    plurality of themes, such as women’s power through discourse or artistic
    expression, in the political, military and economic arenas, or within
    the family, we will be led to examine the various ways in which gender
    and conflict engage with each o ther, both in the private as in the
    public sphere.
    The Départment des Etudes Anglophones Theatre group, Les Soeurs Fatales,
    will offer a short entertainment, readings of texts pertinent to the
    theme of women, conflict and power, on Friday evening.

    Organisation scientifique :
    Elizabeth de Cacqueray
    Nathalie Duclos
    Karen Meschia

    Département des Etudes du Monde Anglophone
    Université de Toulouse-Le Mirail
    5 Allées Antonio-Machado
    Toulouse F- 31 058 Cedex 9
    Ou
    « Cultures Anglo-Saxonnes »
    Pavillon de la Recherche
    Université de Toulouse-Le Mirail
    5 Allées Antonio-Machado
    Toulouse F- 31 058 Cedex 9

    Organisation matérielle, inscriptions :
    CPRS – Centre de Promotion de la Recherche Scientifique
    Maison de la Recherche
    Université de Toulouse – Le Mirail
    5, Allées Antonio-Machado
    F – 31 058 Toulouse Cedex 9

    Pour rappel : appel à contribution / call for papers

    Depuis 2005, s’inscrivant dans une longue
    tradition d’études féministes à l’UTM, les
    travaux du Groupe d’études [genre] de l’équipe de
    recherche « Cultures Anglo-Saxonnes » portent sur
    l’identité des femmes dans leurs rapports au
    conflit, avec un intérêt particulier pour les
    stéréotypes associés à la construction de cette
    identité. Le présent colloque poursuit et
    développe cette thématique en proposant une
    réflexion plus large, qui rassemble et confronte
    les concepts de féminité, de conflit et de
    pouvoir. En effet, si la problématique des femmes
    victimes de conflits a pu, à juste titre,
    représenter un objet de recherche privilégié,
    nous souhaiterions approfondir l’hypothèse d’un
    rapport parfois plus dynamique et plus positif
    aux situations conflictuelles, susceptibles, dès
    lors, de produire des effets émancipateurs.

    L’étude de la représentation et de
    l’auto-représentation des femmes dans ce cadre
    permettra d’explorer, de façon innovante, des
    questions pérennes mais essentielles, tout en
    soulevant de nouvelles interrogations. Parmi
    celles-ci, il conviendra d’aborder le thème des
    accès particuliers des femmes au pouvoir, à
    l’autorité et des usages qu’elles en font.
    L’hypothèse du conflit en tant que source de
    pouvoir féminin pourra être mise à l’épreuve. Les
    études de genre favorisent également une
    relecture de la représentation de la femme comme
    essentiellement non conflictuelle, ou, à
    l’inverse, génératrice, volontaire ou
    involontaire, de conflits entre les hommes.

    Ces interrogations sollicitent une vision à la
    fois diachronique et synchronique de la
    thématique du colloque. Par-delà les époques,
    nous tenterons de faire émerger continuités et
    ruptures dans ce rapport particulier des femmes à
    l’autorité et au conflit. A travers les multiples
    point de vue sur des thèmes pluriels, tels que la
    prise de parole, l’expression artistique, le
    pouvoir politique, militaire et économique, le
    pouvoir au sein de la famille, nous serons amenés
    à envisager les différentes déclinaisons de cette
    problématique du conflit aussi bien dans la
    sphère privée que publique.

    Cette réflexion sera enrichie par une approche
    transversale, dépassant les frontières
    disciplinaires, sollicitant spécialistes des
    études féministes, de la civilisation et de la
    littérature du monde anglophone, historiens,
    sociologues, spécialistes des arts visuels
    (théâtre, cinéma), ainsi que des médias.

    Des propositions de communication dans les
    domaines suivants, où quelques places restent
    disponibles dans les ateliers, seront
    susceptibles d’être retenues :

  •  Femmes en temps de guerre (histoire, civilisation)
  •  Femmes et représentations de la guerre (littérature, arts visuels)
  •  Femmes de pouvoir/femmes au pouvoir (Etats-Unis)
  •  Femmes, conflits et pouvoir politique (Iles britanniques)
  •  Femmes, pouvoir et conflits sociaux (histoire, civilisation)
  •  Prise de parole / Prise de pouvoir
  •  Femmes, conflits et pouvoir dans l’univers pictural et à l’écran
  •  Lectures féministes du conflit et du pouvoir

    La publication d’une sélection d’articles est
    prévue dans la revue Caliban-Anglophonia

  •  Les propositions de communication en
    anglais ou en français (titre et résumé d’une
    vingtaine de lignes en anglais ou en français)
    sont à faire parvenir aux adresses ci-dessous,
    avant le 15 mars 2009.

    Contacts : Elizabeth de Cacqueray, [Nathalie Duclos-nathalieduclos@yahoo.fr], Karen Meschia

    Département des Etudes de Monde Anglophone
    Université de Toulouse-Le Mirail
    5, allées Antonio Machado
    Toulouse 31058 Cedex 9

    Women, Conflict and Power
    International Conference : 15-16-17 October 2009
    Gender Studies Group / « Cultures Anglo-Saxonnes » Research Team (EA 801)
    Université de Toulouse-Le Mirail (France)

    Drawing on a long tradition of feminist studies
    at the University of Toulouse-Le Mirail, the
    Gender Studies Group (part of « Cultures
    Anglo-Saxonnes ») has, since 2005, centred its
    research on the theme of Women and Conflict, with
    particular emphasis on stereotyped constructions
    of female identity. The 2009 Conference aims to
    develop this line of research by bringing
    together the concepts of femininity, conflict and
    power. Indeed, if much research has
    understandably highlighted the position of women
    as victims in/of conflicts, we wish to explore
    the hypothesis of a more dynamic and positive
    relation to situations of conflict which may thus
    become a mode of empowerment.

    The study of representation and
    self-representation of women in this context
    encourages an innovative approach to perennial
    yet essential issues, whilst throwing up new sets
    of questions. These may include : specifically
    feminine modes of access to, and use of power and
    authority, or conflict as a source of female
    power. Similarly gender studies make possible a
    re-reading of the traditional view of women,
    either as essentially avoiding conflict, or,
    conversely, as generating conflicts between men,
    intentionally or unintentionally.

    Addressing these issues requires both diachronic
    and synchronic approaches to the Conference’s
    research topic. An objective will be to bring to
    light continuities and discontinuities in time
    and place regarding the particular relation
    between women, authority and conflict. From
    multiple viewpoints on a plurality of themes,
    such as women’s power through discourse or
    artistic expression, in the political, military
    and economic arenas, or within the family, we
    will be led to examine the various ways in which
    gender and conflict engage with each other, both
    in the private as in the public sphere.

    This reflection will be further enriched by a
    transversal approach, crossing disciplinary
    boundaries, calling on contributions from
    specialists in feminist studies, civilisation and
    literary specialists in English studies,
    historians, sociologists, specialists in the
    visual and performing arts and in film studies.
    This synergy will offer innovative approaches to
    the articulation between women, conflict and
    power and, it is hoped, open up new areas of
    debate.

    Proposals for papers on the following topics,
    where places remain available in some workshops,
    will receive particular attention :

  •  Wartime women (history, social sciences)
  •  Women and representation in wartime (literature, visual arts)
  •  Women of power/Women in power (U.S.A.)
  •  Women, conflict and political power (British Isles)
  •  Women, power and social conflict (history, social sciences)
  •  Discourse and female empowerment
  •  Women, conflict and power on canvas and screen
  •  Feminist readings of conflict and power

    A selection of papers will be published in the Journal Caliban-Anglophonia.

    If you wish to take part in the conference please
    provide the title of your proposed paper, an
    abstract of approximately 200 words and a short
    description of your place of work, research
    interests, publications etc. before March 15th
    2009

    Contacts : Elizabeth de Cacqueray, [Nathalie Duclos-nathalieduclos@yahoo.fr], Karen Meschia

    Département des Etudes du Monde Anglophone
    Université de Toulouse-Le Mirail
    5 Allées Antonio-Machado
    Toulouse F- 31 058 Cedex 9