CFP : "Virus et parasites, entre biologie et littérature"

Appel à communications

Journée d’études « Virus et parasites, entre biologie et littérature »

2 mai 2016
Institut du Monde Anglophone (5 rue de l’école de médecine, Paris)

Au confluent des sciences et de la littérature, cette journée d’étude interrogera le rôle du virus et du parasite dans l’imaginaire artistique. Nous invitons, au-delà du traitement thématique de l’épidémie et de la pathologie, une réflexion sur les relations virales ou parasitaires et leur fécondité dans l’œuvre littéraire. Actant systémique et invisible, le virus évoque la phagie et la transmission contagieuse, mais aussi la transmission horizontale de gènes, qui dessine de nouvelles logiques héréditaires et brouille les frontières du vivant. Importé du théâtre en biologie, le parasite figure quant à lui des relations de dépendance mais aussi de symbiose, voire de médiation entre le vivant et son environnement. Parce qu’il modifie le fonctionnement de son hôte, détournant ses ressources tout en évitant la logique de l’échange, il se joue du système, le travaille de l’intérieur. Que leur présence soit littérale ou figurée, le virus et le parasite permettent de penser les configurations nouvelles d’une époque où s’affrontent politiques immunitaires et politiques de l’hospitalité, et où l’humain doit redéfinir sa place au sein d’un écosystème planétaire.

Nous invitons des propositions de communication de 30 minutes sur ces notions scientifiques et leur devenir en littérature. Les communications étendant la réflexion aux arts de la scène et à l’écran sont également les bienvenues. Face à l’essor de la rhétorique du « viral » dans la société des média, l’angle de cette journée d’étude sera spécifiquement celui de l’acception biologique de ces notions. La réflexion engagée s’appuiera sur de nombreux travaux récents consacrés au parasite dans les arts, mais se concentrera sur les relations de parasitisme et de viralité telles que les définissent les sciences du vivant.

Les propositions de communication sont à envoyer à Liliane Campos (lilianecampos1@gmail.com), Pierre-Louis Patoine (pl_patoine@yahoo.fr) et Aude Leblond (audeleblond@gmail.com) avant le 10 janvier 2016.