CFP : "Transformer le corps masculin : armes, armures et objets personnels gravés dans l’Europe moderne"

APPEL À CONTRIBUTIONS (Scroll down for English Version)

Journée d’étude
« Transformer le corps masculin : armes, armures et objets personnels gravés dans l’Europe moderne »
Vendredi 16 octobre 2015
Musée de l’Armée (Auditorium Austerlitz – Hôtel national des Invalides, 129 rue de Grenelle, 75007 PARIS)

Organisatrices :
Juliette Allix (École du Louvre, Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
Anne-Valérie Dulac (Université Paris 13)

Partenaires du projet :
Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3 (PRISMES – EA 4398)
Université de Reims Champagne-Ardenne (CIRLEP – EA 4299)
Musée de l’Armée, Paris

Langues de la journée d’étude : anglais, français
Cet événement aura lieu dans le cadre de la programmation autour de l’exposition du musée de l’Armée « Chevaliers et bombardes – D’Azincourt à Marignan 1415-1515 » (7 octobre 2015 – 24 janvier 2016). Il est organisé dans le cadre du projet « Les Objets de la littérature baroque » (c. 1550 – 1660), soutenu par l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3 et porté par l’équipe Epistémè. Il succèdera à une première journée d’étude portant sur la parure et l’ornement, qui aura lieu à l’Université de Reims en septembre 2015.

Le cœur de la rencontre du mois d’octobre sera l’objet en métal gravé produit en Europe du XVIe au XVIIIe siècle et qui, par sa fonction civile ou militaire, s’attache au corps masculin : armes portatives, armures, montres, bijoux, objets de dévotion, boutons, boucles, boîtes, tabatières, etc. Ces objets, souvent ornés de scènes ou de symboles, peuvent être réalisés selon différentes techniques de décoration (acide, burin, etc.) qui devront être reprécisées lors de cette manifestation.

Il s’agira de s’intéresser à la matérialité de ces objets et à leurs décors tout en les replaçant dans leur contexte de création et d’utilisation et de montrer la façon dont ces objets ont pu transformer le corps masculin que ce soit physiquement mais aussi symboliquement et socialement. Si cette journée s’ancre plus spécifiquement dans une réflexion sur l’objet dans sa matérialité, ses représentations artistiques et littéraires pourront venir éclairer l’usage qui en était fait. Les interventions pourront ainsi envisager le devenir de ces objets une fois devenus objets de littérature ou, plus largement, de représentations artistiques.

Les interventions pourront aborder, mais pas exclusivement, les sujets suivants :
– Décors et techniques de fabrication
– Usage symbolique et social de l’objet
– Représentations iconographiques ; présentation d’un type de décor, d’une iconographie particulièrement signifiante
– Objet de mode et de vêture
– Description et représentation de l’objet en littérature (ekphrasis, accessoires de théâtre, portée symbolique dans la construction littéraire etc.) et dans les arts
– Fonctions emblématiques
– Usages diplomatiques
– Circulation et réception extra-européennes de l’objet

Les propositions d’intervention de 300 mots maximum (en français ou en anglais), ainsi qu’une courte biographie ou un CV accompagné d’une liste des publications personnelles, sont à envoyer par mail à Juliette Allix (j-allix@hotmail.fr) et Anne-Valérie Dulac (anne-valerie.dulac@univ-paris13.fr) avant le vendredi 29 mai 2015.

***

CALL FOR PAPERS

Transforming the Male Body : Etched and Engraved Arms, Armour and Personal Objects in Early Modern Europe

Friday 16 October 2015
Musée de l’Armée (Auditorium Austerlitz – Hôtel National des Invalides, 129, rue de Grenelle, 75 007 Paris)

Organizers :
Juliette Allix (École du Louvre, Paris 1 Panthéon –Sorbonne)
Anne-Valérie Dulac (Université Paris 13)

Joint project between :
Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3 (PRISMES – EA 4398)
Reims Champagne-Ardenne University (CIRLEP – EA 4299)
Musée de l’Armée, Paris

In relation with the exhibition “Chevaliers et bombardes – D’Azincourt à Marignan 1415-1515” (“Knights and Bombards – From Agincourt to Marignano”, 7 October 2015 – 24 January 2016, Musée de l’Armée).

Conference languages : English, French.

This conference is part of a project on Objects of Early Modern Literature (c. 1550 – 1660), funded by the Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3 and run by members of the Épistémè research group. It will follow a conference on ornaments to be held at Reims University in September 2015.

This specific conference will focus on etched and engraved metal objects made in Europe between the 16th and 18th centuries, which, through their civil or military functions, were made to adorn the male body — portable weapons, armour, buckles, watches, jewels, objects of devotion, boxes, snuffboxes, etc. Special attention will be given to the different etching and engraving techniques used to decorate these objects with scenes or symbols.

Participants will be invited to investigate the material dimension of these objects and their decorations by looking at the way they were created and used, to show how they transformed the male body physically, socially and symbolically.

We look for papers that will discuss the materiality of objects. Proposals dealing with what these objects represent or the way in which they are represented in art and literature are also welcome.

The conference invites contributions from all fields (history of art, history, material culture, literature, philosophy, visual culture etc.). Topics will include, but are not limited to :
– Decoration and manufacturing techniques
– Symbolic and social uses
– Significant and/or specific decoration motifs or iconographic representations
– Fashion and clothing
– Artistic and literary uses and representations (ekphrasis, stage properties, symbolical functions, etc.)
– Emblematic functions
– Diplomatic uses
– Extra-European circulation and reception

Please send a 300-word abstract (in English or in French) and a short biography or CV with a list of recent publications to the organisers, Juliette Allix (j-allix@hotmail.fr) and Anne-Valérie Dulac (anne-valerie.dulac@univ-paris13.fr) by 29th May 2015.