CFP : "NUMERO CYCNOS SUR LE GENERIQUE"

APPEL A CONTRIBUTIONS POUR NUMERO CYCNOS SUR LE GENERIQUE

La conférence “Titles, Teasers, Trailers” qui s’est tenue a Edinburgh en avril 2013 montre l’importance de prendre en compte les paratextes, y compris de ce que les organisateurs ont appelé « promotional paratexts » qui ont vocation a etre éphémeres et a disparaître.

Nous invitons les spécialistes de cinéma a réfléchir a une autre dimension du paratexte filmique, non pas promotionnel mais textuel, en considérant la fonction du générique dans l’économie du texte filmique. Parfois décrit comme une porte d’entrée dans la fiction ou comme un seuil, le générique peut ainsi servir de transition entre l’espace de la salle de cinéma (ou celui des traces de la production du film, son hors-cadre) et l’espace diégétique ainsi ouvert. Une autre lecture du générique pourrait conduire a l’analyser, a la suite de Raymond Bellour, comme la mise en oeuvre du
processus d’induction visant a faire rentrer le spectateur dans un état hypnotique.

On pourra aussi aborder la question tres concrete de sa temporalité : Quelle place occupe-t-il dans l’économie du film et dans celle du visionnage ? Se trouve-t-il au début, apres une ou deux minutes de film ou bien meme quelquefois apres un temps tres long (10 minutes voire plus) ? Fonctionne-t-il comme l’épigraphe dans le texte littéraire ? Un sous-titre ? Un contrepoint ? Une distraction ?
Par ailleurs, apparaît-il seul ou bien en superposition d’autres images ? Quelle est, par exemple, sa place par rapport au titre, par rapport a la premiere séquence, a la derniere séquence ? Il nous faudra également considérer le générique de fin et ce qu’il apporte de différent ou de nouveau.

Notre interrogation porte ainsi sur les relations thématiques, formelles, narratives, symboliques entre générique et récit filmique lui-meme. Les articles pourront porter sur une oeuvre donnée, un cinéaste particulier, ou meme un genre, dans le cadre du cinéma anglophone. Une réflexion sur les génériques dans le documentaire peut aussi etre envisagé.

Les propositions d’articles en français (environ 400 mots) et un court CV doivent etre envoyés aux deux coordinateurs du projet avant le 1mai 2014. Les auteurs recevront confirmation de leur participation avant le 1er juin 2014. Les articles (environ 30000 signes, rédigés en français) sont a rendre pour le 15 novembre 2014.

Marie Liénard-Yeterian
Marie.Lienard-Yeterian@unice.fr

Zachary Baqué
Zachary.baque@univ-tlse2.fr