CFP : "Les langues du livre"

Scroll down for English version

Appel à communications

Les langues du livre

La 24ème conférence annuelle de SHARP (Society for the History of Authorship, Reading and Publishing) se déroulera à Paris du lundi 18 au jeudi 21 juillet 2016 (vendredi 22 : excursion). Les plénières, ateliers et la plupart des événements de la conférence auront lieu à la Bibliothèque nationale de France (BnF) et à la Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (BULAC) de l’Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO) qui se situe à proximité de la BnF. Des visites sont prévues dans d’autres lieux liés à l’histoire de l’imprimé à Paris et dans ses environs.

Evoquant la Babel des livres, Anatole France écrivait que dans une bibliothèque, « les livres parlent tous à la fois et dans toutes les langues. » Le thème de la conférence, « Les langues du livre », est à comprendre au sens le plus extensif. L’un des objectifs est d’examiner la culture de l’imprimé et l’histoire du livre dans le cadre de ce que Pascale Casanova a appelé la « République mondiale des lettres ». On s’interrogera sur le plurilinguisme de l’imprimé, sur les questions de langues majoritaires/minoritaires, sur la circulation des imprimés dans l’espace international selon les nations et les époques ainsi que sur la présence à l’intérieur de l’espace national de textes venus d’ailleurs, en langue originale ou en traduction. Il s’agira également d’examiner le langage du livre en tant qu’objet, ce que nous dit sa matérialité, les conditions dans lesquelles il est produit et le message que lui assignent ainsi l’auteur et l’éditeur. On s’intéressera aux formes particulières du langage des livres dans leur rapport avec l’oralité, en particulier dans les audio-books, ainsi qu’au lien entre texte et image dans le livre illustré, la bande dessinée ou le roman graphique. On analysera l’impact de la révolution numérique en tant que nouveau langage de l’imprimé. Comment modifie-t-elle à la fois l’écriture, la structuration du texte et la lecture, et quelle influence a-t-elle sur la chaîne de production, la diffusion et la réception ? Enfin on explorera le langage des historiens du livre. Quels présupposés théoriques et quels ancrages disciplinaires fondent leur approche et peut-on considérer qu’ils utilisent une même langue pour parler de leur sujet ?

Le thème de la conférence peut être abordé sous les angles suivants (non limitatifs) :

1. Langues et traductions

circulation de l’imprimé entre langues et aires géographiques et culturelles ; flux de traductions
politiques publiques et éditoriales en matière d’intra- et d’extraduction
rôle, place et statut des traducteurs
présence d’ouvrages en langues étrangères et de traductions dans l’espace national (bibliothèques, librairies )
« librairies » anglaises, allemandes, espagnoles, portugaises etc. de Paris et d’autres villes (Londres, Berlin…)

2. Les langues du livre

le numérique : un nouveau langage et de nouveaux modes de lecture ?
le paratexte éditorial comme langue du livre : mise en page, illustrations, intégration dans une collection, publicités, etc.
les langues spécifiques à certains genres : livres scientifiques, livres pour la jeunesse, manuels pratiques, BD, etc.
accès aux langues du livre, publics empêchés.
droit du livre : quels langages ?

3. Les langues du monde du livre

sociolectes du monde de l’imprimé
dialogue et tensions entre les différents acteurs du livre
présupposés théoriques et ancrages disciplinaires : les historiens du livre et de la lecture parlent-ils tous la même langue ?
impact de la révolution numérique sur la recherche en histoire du livre.

Cette liste n’est pas limitative. Pourront être proposées des communications ayant trait à tous les aspects de l’histoire du livre et de l’imprimé, quels que soient le lieu ou la période. On privilégiera cependant les propositions en lien avec le thème de la conférence. Des doctoriales seront organisées pour permettre aux doctorants de présenter leurs travaux. Il y aura également une session dédiée à la présentation de travaux numériques liés à l’histoire du livre (voir ci-dessous).

Langues de la conférence : français et anglais. Les propositions peuvent être soumises en français ou en anglais. La documentation de la conférence sera disponible dans les deux langues.

Communications : Les communications, généralement au nombre de trois par session, ne devront pas dépasser 20 minutes. Les propositions individuelles de communication comprendront :

le titre et le résumé (400 mots maximum)
une brève bio/bibliographie (100 mots maximum)

Sessions : Les propositions de session rassembleront 3 propositions individuelles sur le modèle décrit ci-dessus, ainsi qu’une présentation de la session (titre, 400 mots maximum). Si le modérateur est différent des trois intervenants de l’atelier, la proposition comprendra également une brève bio- bibliographie du modérateur.

Doctoriales : Les doctorants sont invités à présenter leurs travaux sous la forme de communications- éclair (10 minutes maximum). Les séances de communications-éclair seront suivies d’une discussion avec un ou deux chercheurs confirmés. Les propositions seront soumises dans le même format que les propositions de communications individuelles.

Digital showcase : Les propositions de présentation par les chercheurs de leurs travaux numériques liés à l’histoire du livre seront soumises dans le même format que les autres propositions.

Tous les locaux seront équipés d’un ordinateur, video-projecteur et écran.

La date limite pour les propositions est le 30 novembre 2015. Les décisions du comité scientifique seront communiquées au plus tard le 15 février 2016. Toutes les propositions (en format électronique) se feront sur le site de la conférence (voir le lien ci-dessous, disponible à partir du 15 septembre 2015).

Tous les communicants doivent être membres de SHARP. Il n’est pas nécessaire d’être membre de SHARP pour soumettre une proposition mais lorsque la proposition est acceptée il faut impérativement devenir membre de SHARP ou renouveler son adhésion avant de s’inscrire à la conférence.

Subventions : SHARP offre un nombre limité de subventions pour couvrir les trajets des étudiants et des chercheurs indépendants. Si vous souhaitez solliciter une subvention, merci de bien vouloir le signaler lors de l’envoi de votre proposition.

Soumettre votre proposition

Call for papers

Languages of the Book

The 24th annual conference of the Society for the History of Authorship, Reading & Publishing (SHARP) will be held in Paris, France from Monday 18 July to Thursday 21 July 2016 (Friday 22 : excursion). The keynote lectures, panels, and most events will take place at the Bibliothèque nationale de France (BnF), and at the nearby Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (BULAC), affiliated with the National Institute for Oriental Languages and Civilisations (INALCO). The conference will also feature excursions to sites in and around Paris of interest to book historians.

Anatole France once described the Babel of books as a library in which “the books all speak at once and in all tongues.” The conference theme, “Languages of the Book,” is to be understood in the broadest possible sense. One of its goals is to examine manuscript, print and digital cultures in relation to what Pascale Casanova has called the World Republic of Letters. Suitable topics include multilingual books, majority and minority languages, and the circulation of texts across national borders, as well as the presence, within a particular country, of foreign works in their original language or in translation. The language of the book as a material object provides another approach : what does a book’s materiality communicate about its conditions of production and the messages encoded by its author and publisher ? Participants could also examine the interaction of written and spoken languages (such as in audio books), or the interplay of text and image in illustrated books, comics, and graphic novels. The theme may also provide a new way to think about digitization as a new language for books. How does digitization change the writing process, the structure of the text, and the way it is read ? In what ways do e-books alter how works are produced, distributed, and received ? A third set of questions involves the languages used by historians of the book. What theoretical assumptions and disciplinary premises anchor our approaches ? Is there a language common to all book historians ?

The conference theme may be approached from several angles, including, but not limited to :

1. Languages and translation

The circulation of works across linguistic and cultural borders ; translation flows
Public policies and publishing strategies with respect to translation
The role and status of translators
The presence of foreign-language works and translated works in a given country (libraries, book stores, private collections)

2. Languages of the book

Digitalization : a new language and new modes of reading ?
The language of paratexts and epitexts
Genre-specific languages
Accessing the written word : overcoming barriers to reading
The language of the law and book-trade regulations

3. Languages of the book trade and book history

Book trade sociolects
Dialogue and tensions among writers, publishers, editors, agents, and other participants in print culture
Theoretical assumptions and disciplinary concerns : do historians of books and reading all speak the same language ?
The impact of digitization on book history research

The above list of topics is not exhaustive. The conference also welcomes proposals for papers and panels on any topic related to the history of the book, but preference may be given to those that engage in some way with the conference theme.

Doctoral students are especially encouraged to apply ; there will be dedicated workshops for them to present their dissertation research and receive feedback from experienced SHARP members. The conference will also feature a Digital Projects Showcase in which individual researchers or teams may present initiatives that use new technologies to advance research in the history of the book (see the submission guidelines below).

Conference languages : French and English. Proposals may be submitted in either language, and conference documentation (programme, etc.) will be available in both languages. Simultaneous interpreting will be provided for the keynote lectures.

Submission guidelines : Papers must not exceed 20 minutes in length and will generally take place in panels of three. Proposals for individual papers must include a title, an abstract (max. 400 words), and a short biography of the presenter (max. 100 words).

Proposals are also welcomed for three-paper panels. Proposals for full panels must include a title and an abstract (max. 300 words) that outlines the main theme(s) of the panel. In addition, the proposal must include individual titles, abstracts (400 words), and short biographies (100 words) for each participant in the panel. Panels that combine French and English papers are welcome. If you already have someone to chair the panel, you may indicate that in the panel abstract. Otherwise, a chair will be assigned to you.

Doctoral students are invited to present their work in a ten-minute “lightning” format in small group sessions, followed by a discussion chaired by one or two established academics. Workshop proposals should follow the same format as individual papers.

Proposals for the Digital Projects Showcase should include a title and description of the digital project (max. 400 words) as well as the name, affiliation, and biography of the presenters (max 100 words per presenter).

Basic audio-visual technology will be provided for the panel sessions (laptop + projector).

The deadline for all submissions is November 30 2015. Proposals must be submitted electronically via the conference website (see the link below). The program committee will send notifications of its selection no later than February 15 2016.

Membership in SHARP is required for all presenters. Membership is not necessary for the submission of a proposal, but those whose proposals are accepted must join SHARP or renew their membership for 2016-2017 before registering for the conference.

Travel grants : SHARP is able to provide a limited number of travel grants to graduate students and independent scholars. If you wish to be considered for such a grant, please state so when submitting your proposal.

Submit your proposal