CFP : "L’Asie et les Amériques aujourd’hui"

Scroll down for English version

14ème Colloque international de l’Institut des Amériques

L’ASIE ET LES AMERIQUES AUJOURD’HUI

Paris 8, 9 et 10 juin 2016

APPEL A COMMUNICATIONS

I. PRESENTATION GENERALE
Le monde contemporain fait face à des changements d’une ampleur et d’une rapidité sans précédent dans les champs des rapports économiques, géopolitiques, scientifiques et socio-culturels. De nouvelles grilles de lectures sont ainsi nécessaires pour approcher les problématiques et les défis communs dans les logiques de la mondialisation des flux et des relations commerciales, mais aussi dans la mondialité des relations culturelles, sociales et religieuses.

L’IdA, fidèle à sa mission d’ouverture et de partage, organise chaque année un grand colloque scientifique avec le concours de ses partenaires institutionnels et scientifiques. En juin 2016, ce colloque interdisciplinaire s’intéressera aux rapports commerciaux, culturels, géopolitiques et scientifiques entre l’Asie et les Amériques.

Après la Seconde Guerre Mondiale, les États-Unis ont privilégié les liens transatlantiques avec l’Europe et ont parallèlement développé des relations de type tutélaire avec l’Amérique latine et les Caraïbes. À partir des années 80, la percée de la puissance industrielle nipponne introduit une dimension nouvelle dans les relations internationales des gouvernements américains successifs : alliance géopolitique en termes de défense mais compétition en matière industrielle, économique et financière. Depuis la fin des années 90, c’est au tour de la Chine de polariser l’attention de la diplomatie américaine et plus encore des milieux industriels et financiers. L’adhésion de la Chine à l’Organisation Mondiale du Commerce, loin de brider son dynamisme économique, a au contraire fait apparaître une mutuelle et contradictoire interdépendance : d’un côté les délocalisations des grandes entreprises américaines contribuent à faire de la Chine l’atelier du monde, d’où la montée des conflits commerciaux entre les deux pays, d’un autre côté, les excédents commerciaux chinois se convertissent en l’achat de bons du trésor américain, mais aussi par des tentatives de rachat d’entreprises américaines à la frontière technologique ou réputées stratégiques pour la souveraineté nationale américaine.

Si l’attention tend actuellement à se focaliser sur la Chine, d’autres acteurs asiatiques sont présents dans l’ensemble de la région, historiquement -Corée du Sud, Taïwan (présent en Amérique Centrale) et bien entendu Japon – ou depuis une date plus récente – Inde, alors que d’autres pays ont des liens historiques –Philippines- ou économiques potentiellement importants avec les Amériques –Vietnam-… Les Etats américains mènent à leur tour des actions conjointes visant à consolider leurs liens économiques avec l’Asie, comme l’attestent les négociations entamées par l’Alliance du Pacifique (Colombie, Chili, Pérou, Mexique) avec l’ASEAN en vue d’établir un traité de libre-échange.

A partir du milieu des années 2000, la Chine développe une active politique en direction de l’Amérique latine, afin d’obtenir stabilité et prévisibilité dans l’approvisionnement en matières premières et produits de base de son appareil industriel. Parallèlement les responsables américains montrent moins d’intérêt pour l’Amérique latine et ils redirigent leurs efforts en direction de l’Asie, car ils perçoivent que c’est autour du Pacifique, et non plus de l’Atlantique, que le système mondial est en train de basculer. Avec ce basculement de l’économie mondiale, des acteurs autrefois distants pour les Amériques rentrent dans l’échiquier des relations non seulement commerciales mais aussi culturelles et politiques qui viennent transformer les anciens rapports de co-dépendance entre les Etats-Unis ou l’Europe et l’Amérique Latine et les Caraïbes qui ont accepté l’ouverture internationale avec une Asie en quête de débouchés et d’investissements.

Au-delà de la capacité des dirigeants européens à surmonter la crise de l’euro et celle des autorités chinoises à piloter et réorienter leur croissance en direction de la satisfaction des demandes et de besoins domestiques, il est hautement probable que l’économie mondiale soit en train de connaître un basculement historique : il ne se limite pas aux relations internationales, puisque l’organisation productive, les styles de vie, le rôle de la finance, la codification des droits de propriété intellectuelle et bien d’autres champs s’en trouvent transformés dans la quasi-totalité des pays qui ont accepté l’ouverture internationale. Le propos de ce colloque est de passer en revue ces transformations dans une approche qui ne saurait se limiter à l’économie puisque la science politique, la sociologie, l’histoire, le droit, la géopolitique, la philosophie et les recherches sur l’évolution des cultures devront être mobilisées pour cerner un processus aussi complexe.

II. AXES THEMATIQUES

Le colloque sera organisé autour de trois grands axes thématiques, regroupant les thèmes indicatifs suivants.

1. Relations internationales et géopolitique

  •  Histoire contemporaine des relations entre Asie et Amériques
  •  Enjeux géopolitiques et géostratégiques Asie/Amériques/Europe
  •  Les questions relatives à la défense et la sécurité
  •  Négociations multilatérales entre grandes zones régionales (Asie, Amérique du Nord, Asie, Amérique latine) et possibilité d’un nouveau système international
  •  Présence de la Chine dans les discours politiques et les préoccupations des gouvernements des Amériques
  •  Liens entre les discours politiques sur la Chine dans un pays et l’état des relations économiques entre ce pays et la Chine
  •  Présence et perception des Amériques dans les discours politiques en Asie
  •  « Consensus de Pékin » et « nouvelle théorie du développement » latino-américaine
  •  Reconfiguration des relations Amérique latine / Amérique du Nord dans le contexte des nouvelles relations avec l’Asie
  •  Relation entre l’Amérique du Nord et l’Asie
  •  Cartographie des visites croisées des responsables politiques et leur évolution au cours du temps

    2. Circulations, flux et échanges

  •  Evolution des modes de régulation et de développement nationaux sous l’impact de la montée en régime de la Chine, conséquences sur la nouvelle division du travail, la direction des flux internationaux de capitaux et la conception des droits de propriété intellectuelle
  •  Flux d’échanges et de migrations avec l’Asie
  •  Positionnement des universités asiatiques au niveau mondial et dans les choix d’études des élites américaines, impact du classement de Shanghai
  •  Densité et nature des relations entre Universités et Centres de recherche asiatiques et latino-américains
  •  Accueil des recherches en sciences sociales sur l’Asie par les décideurs politiques et privés
  •  Le devenir des communautés asiatiques établies de longue date dans les Amériques (par exemple les Japonais émigrés au Brésil, les Chinois et leurs relations avec la Chine.., les responsables politiques latino-américains d’origine asiatique…)
  •  Les références croisées Asie/Amérique Latine dans la littérature, la musique et d’autres manifestations artistiques

    3. Regards croisés, modes de vie et influences culturelles

  •  Impact de l’intensification du commerce avec l’Asie sur les modes de vie dans les pays des Amériques (accès plus large à certains biens, effets des contacts avec les travailleurs chinois expatriés,…)
  •  Diffusion de la culture chinoise dans les différents pays des Amériques (philosophie, produits culturels, apprentissage de la langue chinoise, Centres Confucius)
  •  Trajectoires comparées de la couverture sociale entre pays de vieille industrialisation et pays asiatiques émergents
  •  Traitement des questions de la diversité et de la pluralité culturelle
  •  Place du discours des droits de l’homme

    III. ORGANISATION

    1. Des journées préparatoires sont prévues dans le cadre de l’organisation de ce grand colloque.

    2. Modalités de soumission des propositions
    La proposition, présentée en cambria 12, interligne 1,5 et contiendra :
    ־ un intitulé, le nom des auteurs, leur appartenance institutionnelle et cinq lignes de présentation de leurs activités de recherche ;
    ־ un résumé d’environ 450 mots ;
    ־ cinq mots-clés ;
    ־ le fichier a pour nom : IdA2015 suivi du nom patronymique de l’auteur ou du premier auteur.
    La proposition peut être faite en français, anglais, espagnol ou portugais. Elle sera examinée par deux membres du Comité scientifique. Les textes définitifs des communications devront être envoyés deux mois avant le colloque afin d’être transmis aux discutants.
    L’adresse d’envoi est : colloqueida2016@institutdesameriques.fr
    Le Comité d’organisation s’attachera à valoriser un équilibre entre doctorant-e-s, jeunes chercheur-e-s et
    chercheur-e-s confirmé-e-s.
    Le colloque est ouvert à toutes les disciplines.

    3. Echéancier
    ־ Date limite de réception des résumés : 30 novembre 2015
    ־ Retour de la décision du Comité scientifique : 08 janvier 2016
    ־ Remise des textes : 30 avril 2016

    4. Droits d’inscriptions
    ־ Plein tarif (Communiquant) : 80€
    ־ Tarif réduit : 30€ (Etudiants avec communication)
    ־ Tarif public : 30€
    ־ Etudiants : 0€

    5. Comité d’organisation
    Robert BOYER (Institut des Amériques, IdA), Hélène HARTER (Rennes 2, Secrétaire générale de l’IdA), Carlos QUENAN (Paris 3, Vice-Président de l’IdA), Jean-François Huchet (INALCO-Langues’O, Sorbonne Paris Cité), Sébastien LE CHEVALIER (EHESS, Directeur GIS Asie), Angélica MONTES (Professeur intervenant à l’ESSEC), Hervé Mathe (Professeur ESSEC) Sébastien VELUT (Paris 3).

    6. Institutions organisatrices
    Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle, IHEAL-CREDA
    INALCO
    GIS ASIE
    ESSEC

    14th International Institute of the Americas Colloquium

    ASIA AND THE AMERICAS TODAY

    Paris 8-10th of June, 2016

    Call for papers

    I. Presentation

    The contemporary world is facing changes of an unprecedented magnitude and speed in the economic, geopolitical, scientific and sociocultural fields. New reading grids are necessary to approach the issues and common challenges in the globalization logics of trade flows and relations, but also in the globalization of cultural, social and religious relations.

    The Institute of the Americas, loyal to its mission of openness and sharing, organizes every year a major scientific colloquium with the support of its institutional and scientific partners. In June 2016, this interdisciplinary colloquium will be focused on the commercial, cultural, geopolitical and scientific ties between Asia and the Americas.

    After World War II, the United States privileged the transatlantic partnership with Europe and at the same time, developed tutelary relations with Latin America and the Caribbean. Since the 80s, the breakthrough of the industrial Japanese power introduced a new dimension in the international relations of the successive US governments : geopolitical alliance in terms of defense but competition on industrial, economic and financial matters. Since the 90s, it is the turn of China to polarize the attention of American diplomacy and even more of the industrial and financial circles. Far from curbing its economic dynamism, the adhesion of China to the World Trade Organization revealed a mutual and contradictory interdependence. On the one hand, the delocalization of large American companies contributes to transform China into the workshop of the world, hence the increase of trade conflicts between both countries. On the other hand, the Chinese commercial surplus help the purchase of US Treasury bills, but also the takeover attempts of US companies at the technological frontier or thought to be strategic for US national sovereignty.

    While attention is now focusing on China, other Asian actors are present in the region, historically - South Korea, Taiwan (present in Central America) and especially Japan- or more recently –India-, while other countries have historic ties –Philippines – or potentially important economic ties with the Americas – Vietnam-. American States lead as well joint actions to strengthen their economic relationship with Asia, as evidenced by the ongoing negotiations of the Pacific Alliance (Colombia, Chile, Peru, and Mexico) to establish a free trade agreement with the ASEAN or the TPP.

    Since the mid-2000s, China developed an active policy towards Latin America, in order to achieve stability and predictability in the supply of raw materials and commodities to its industrial sector. US officials also show less interest for Latin America as they redirect their efforts towards Asia because they feel that the Pacific will replace the Atlantic as the center of the global system. With this shift of the world economy, formerly distant actors for the Americas fall within the scope of not only commercial but also cultural and political relations transforming the former co-dependent relationship between the United States and Europe and Latin America and the Caribbean who accepted the international opening of an Asia in search of opportunities and investments.

    Beyond the ability of the European leadership to overcome the euro crisis and that of the Chinese authorities to pilot and reorient their growth towards the satisfaction of their domestic demands and needs, it is highly likely that the world economy is about to experience an historic shift : it is not limited to international relations, since productive organization, lifestyles, the role of finance, the codification of intellectual property rights and several other fields are transformed in almost all the countries which accepted the international opening. The purpose of this colloquium is to review those transformations from an approach which should not be limited to economics, since political science, sociology, history, law, geopolitics, philosophy and research about cultural evolution must be enlisted for understanding such a complex process.

    II. Thematic axes

    The colloquium will be organized around three large thematic axes, grouping the indicative topics below :

    1. International relations and geopolitics

  •  Contemporary history of Asia and the Americas relations
  •  Geopolitical and geostrategic Asia/Americas/Europe issues
  •  Issues related to defense and security
  •  Multilateral negotiations between large regional areas (Asia, North America, Asia, Latin America) and possibility of a new international system.
  •  Chinas in the political discourses and concerns of Americas governments
  •  Links between the politic discourse on China in a country and the state of economic relations between that country and China
  •  Presence and perception of the Americas in the Asian politic discourses
  •  The “Beijing consensus” and the Latin American “new theory of development”
  •  Reconfiguration of Latin America / North America relations in the context of the new relations with Asia
  •  Relationship between North America and Asia
  •  Cartography of political leaders cross-visits and its evolution over time

    2. Circulations, flows and exchanges

  •  Evolution of regulation and national development patterns under the impact of the rise of China, consequences on the new labor division, the direction of international capital flows and the conception of intellectual property rights
  •  Exchange and migration flows with Asia
  •  Worldwide Positioning of Asian universities and in the studies choice of American elites, impact of the Shanghai ranking
  •  Density and nature of relations between Asian and Latin-American universities and research centers
  •  Reception of research and social sciences about Asia by politic and private decision makers
  •  The fate of long-established Asian communities in the Americas (for example Japanese emigrants to Brazil, the overseas Chinese communities and their relations with the mainland, Latin-American political leaders of Asian descent…)
  •  Asia/Latin-America cross-references in literature, music and other artistic activities

    3. Viewpoints, lifestyles and cultural influences

  •  Impact of the intensification of trade with Asia on the lifestyles in American countries (larger access to certain supplies, effects of the contact with expatriate Chinese workers)
  •  Diffusion of Chinese culture in different American countries (philosophy, cultural products, Chinese language learning, Confucius Centers)
  •  Comparative evolution of the social security system between countries of old industrialization and emergent Asian countries
  •  Dealing with cultural diversity and plurality issues
  •  Place of the Human Rights discourse

    III. Organization

    1. Preparatory sessions will be held to organize this major colloquium.

    2. Requirements for the proposals submission

    The proposal must use the Cambria font, size 12 and 1.5 spacing and it shall include the following structure :

  •  title, names of the authors, institutional membership, five lines presentation of their research activities
  •  450 words summary
  •  five key words
    The file shall be labeled as follow : IdA2016 and the patronymic name of the author or first author
    The proposal shall be written in French, English, Spanish or Portuguese. It will be examined by two members of the Scientific Committee. Final drafts must be sent two months before the colloquium in order to be forwarded to the speakers.
    Send an email to : colloque2016@institutdesameriques.fr
    The organization committee will ensure an appropriate balance between PhD students, junior researchers and senior researchers. The colloquium is open to all disciplines.

    3. Timetable

    2015 : deadline for summary reception : 30th November
    2016 : Feedback of the scientific committee : 08th January
    2016 : Final draft reception : 30th April

    4. Registration fees

    Full price : 80€ (Communicating)
    Reduced price : 30€ (Students communicating)
    General Public : 30€
    Students public : 0€

    5. Organization committee

    Robert BOYER (Institute of the Americas, IdA)
    Hélène HARTER (Rennes 2, General Secretary of the IdA)
    Carlos QUENAN (Paris 3, Vice-president of the IdA)
    Jean-François HUCHET (INALCO-Langues’O, Sobonne Paris Cité)
    Sebastien LE CHEVALIER (EHESS, Director GIS Asie)
    Hervé Mathe (Professor at ESSEC)
    Angelica MONTES (Professor at ESSEC, CRL)
    Sébastien VELUT (Paris 3)

    6. Organization institutions
    University Paris 3 Sorbonne Nouvelle, IHEAL – CREDA
    INALCO
    GIS-ASIA
    ESSEC