CFP : "Ecriture de la violence, violence de l’écriture ?"

Colloque de l’équipe VALE de l’Université Paris-Sorbonne (dir. Elisabeth Angel-Perez), organisé par Marc Amfreville, Frédéric Regard, Aloysia Rousseau et Armelle Sabatier.

(Scroll down for English)

Ce colloque qui constituera le point d’orgue des travaux de notre équipe sur
le theme de l’Ecriture de la violence au cours des trois dernieres années.
Il aura lieu du 9 au 11 avril 2015, a la Maison de la Recherche,
Université Paris IV-Sorbonne ) et est ouvert a tous les anglicistes
enseignant en France ou a l’étranger.
Les propositions sont a envoyer en double exemplaire a Frédéric Regard
(flook@orange.fr) et Marc Amrfreville (marc.amfreville@free.fr) pour le 30 octobre au plus tard (mais nous accueillerons celles qui seront déja élaborées avant les vacances d’été).

Ecriture de la violence, violence de l’écriture ?
Il s’agira de réfléchir a la représentation de la violence, c’est-a-dire aux modalités de son écriture, et non pas de traiter des descriptions de la violence, dans la littérature et dans les arts de langue anglaise de tous siecles, tous genres et toutes aires géographiques.
Aux antipodes d’une approche thématique, les propositions attendues viseront à établir un modele théorique de cette représentation.
Par exemple, on s’intéressera moins a la violence de l’image et aux effets
qu’elle produit, qu’a la place qu’elle occupe dans une économie esthétique.
Moins a la violence mise en scene qu’a la mise en scene de la violence.
Moins au récit des chocs et des blessures qu’a la mise en souffrance des
récits, historiques ou intimistes, fictionnels ou (auto)biographiques.
Les tonalités abordées pourront etre celles de l’exces ou de l’ellipse, de
l’explicite ou de la réticence, de l’effondrement ou de la résilience.

Writing of Violence – Violence of Writing ?

Rather than dealing with descriptions of violence, this conference will
reflect on violence’s representation – that is, on the modes of its writing
– in English-language arts and literature of all centuries, genres and
geographical areas.
We will thus emphasise less the violence of the image than the role such
violence plays within an aesthetic economy ; less the violence itself being
staged than its staging ; less the story of shocks or injury than the mise en
souffrance of various discourses, whether historical or personal, fictional
or (auto)biographical.
Papers will also deal with violence produced (performed) by the text or
visual work independently of its thematic anchorage. How is an effect of
violence constructed ? How may we analyse the relationship between violence
and formal experimentation (a question of framing, of context, and of de- or
re- contextualisation) ?
Finally, papers may also consider violence imposed on the text or the image
by the avatars of iconoclasm.
At the antipodes of a thematic approach, proposals should aim to establish a
theoretical model of such representations, whose tonalities may range from
excess to omission, from the explicit to the unsaid, from breakdown to
resilience.

This conference will take place at Université Paris IV-Sorbonne, on April 9-11, 2015. Send your proposals to Frédéric Regard (flook@orange.fr) and Marc Amrfreville (marc.amfreville@free.fr) by October 30.