CFP : "Discours et espace intérieurs : approches neurocognitives et littéraires"

Épistemocritique – appel à contributions

Discours et espace intérieurs :
approches neurocognitives et littéraires

Épistémocritique est à la recherche d’articles pour un numéro portant sur le discours et l’espace intérieurs en littérature et dans les neurosciences cognitives.

« Le langage est à la littérature ce que sont la pierre ou le bronze à la sculpture »[1], écrivent Wellek et Warren dans La Théorie littéraire (1948). En effet, la littérature sculpte la langue, elle donne forme à la voix intérieure du lecteur, lui fait épouser les contours de la phrase et adopter des intonations et des rythmes inédits. De ces discours intérieurs naissent des espaces intérieurs, des mondes à explorer et à habiter. Les deux termes sont à comprendre dans un sens large : le discours intérieur est formalisé en littérature notamment sous la forme du monologue intérieur mais les voix de la conscience infléchissent tant le roman que la poésie ou le théâtre sous bien d’autres aspects (on peut penser aux usages du discours direct ou du discours indirect libre, par exemple, ou encore à l’écriture automatique, mais aussi à certaines tentatives en vers libres). Différents techniques et artefacts permettent de refléter notre expérience de l’intériorité et projettent une certaine image de la conscience, notamment de la conscience spatiale. Aujourd’hui, les neurosciences et la psychologie cognitive nous fournissent des outils pour penser la relation qu’établissent discours et espace intérieurs dans les textes littéraires et lors de la lecture. Ce numéro sera l’occasion d’explorer ces questions à travers un dialogue transdisciplinaire entre littéraires, linguistes, neurologues et psychologues cognitifs.

Liste de sujets possibles :

  •  Représentation des espaces intérieurs dans le monologue intérieur
  •  Voix et spatialisation de la conscience
  •  Les relations entre voix littéraire, style et représentation de l’espace
  •  La navigation spatiale, aspects littéraires et cognitifs (par exemple, rôle des cellules de lieu et des cellules de grille lors de la lecture)
  •  Voix intérieure et fréquentation du texte
  •  Aspects socio-cognitifs de la voix / de l’espace intérieur
  •  Formes de vocalisation silencieuse lors la lecture
  •  …

    Information aux auteurs

    Les articles complets doivent être envoyés en pièce jointe, en format Word ou Rich Text, aux codirecteurs du numéro, Stéphanie Smadja et Pierre-Louis Patoine, à l’adresse suivante : sophie.lespinasse@univ-paris-diderot.fr.

    La date limite pour l’envoi des article est le 1er mars 2016.

    Épistémocritique ne publie que des articles originaux, qui sont évalués en double aveugle. Les articles eux-mêmes ne doivent donc pas révéler l’identité de l’auteur. Une page de présentation sera jointe indiquant le nom, le titre et l’institution d’attache de l’auteur. Les propositions doivent inclure un résumé d’environ 200 mots. Les articles doivent comporter entre 30.000 et 60.000 caractères, espaces et notes comprises.

    La décision du comité d’évaluation sera rendue dans les deux mois suivant la date limite.

    Epistemocritique – Call for Papers

    Inner Speech / Inner Space :
    Neurocognitive and Literary Approaches

    Epistemocritique, a French peer-reviewed journal with a focus on the interconnections of literature and science, invites submissions for a special bilingual issue on “Inner Space / Inner Speech : Neurocognitive and Literary Approaches.”

    For new critics Wellek and Warren : “Language is the material of literature as stone or bronze is of sculpture[2].” Indeed, literature sculpts language : the text shapes its reader’s inner voice, giving it strange tones and rhythms. From such molding, new dimensions of inner space are born, new worlds are made and explored. The two terms should be broadly understood : within the field of literature, inner speech is often conceived as interior monologue, but the voices of consciousness inflect many other aspects of the novel, of poetry or of theater (we can think, for example, of the uses of free indirect discourse or of automatic writing, but also of free verse). Specific techniques and artifacts allow to reflect our experience of interiority, and project a certain image of consciousness, and more specifically of spatial consciousness. Today, the neurosciences, and cognitive and developmental psychology supply us with tools to think about the relationship between inner speech and inner space in literary texts and reading. This special issue will be an opportunity to explore these questions through transdisciplinary conversation bringing together literary scholars, linguists and cognitive psychologists.

    Authors may wish to focus on :

  •  The art and science of internal monologue
  •  Relationships between literary voice, style and representations of space
  •  Mental and literary spatial navigation
  •  Role of grid cells and place cells during literary reading
  •  Inhabitation of text and inner voice
  •  Socio-cognitive aspects of inner space / inner speech
  •  Forms of silent vocalization during reading
  •  …

    Information for Authors

    Full articles should be submitted as an email attachment in Rich Text or Word format to Stephanie Smadja and Pierre-Louis Patoine at the following address : sophie.lespinasse@univ-paris-diderot.fr.

    Submission deadline is March 1st, 2016.

    Previously published articles and articles under consideration for publication elsewhere will not be considered for publication in Epistemocritique. All articles are subjected to blind peer-review : the submitted article itself should not indicate the identity of the author, and a separate cover sheet should be provided stating the author’s name and affiliation of the author. Submissions should also include an article abstract of about 200 words. Articles should be between 30 000 and 60 000 signs, including spaces and footnotes.

    The editors will inform authors of the results of their submission within two months of deadline.

    [1] Wellek, René et Austin Warren, 1971 [1948], La théorie littéraire, Paris, Seuil, p. 31.
    [2] Wellek, Rene and Austin Warren, 1963 [1948], Theory of Literature, London, Peregrine Books, p. 22.