Approches Transdisciplinaires de la Spiritualité dans les Arts et les Sciences : pour une théorisation du spirituel / Transdisciplinary Approaches to Spirituality in the Arts and Sciences : theorizing the spiritual

(scroll down for English)

9-11 juin 2011 à Nice, France

Date limite de remise des propositions : 15 octobre 2010

Argument :

Quelques mois après avoir déclaré : « Depuis cinquante ans la psychologie réintègre les démons dans l’homme. Tel est le bilan sérieux de la psychanalyse. Je pense que la tâche du prochain siècle, en face de la plus terrible menace qu’ait connu l’humanité, va être d’y réintroduire les dieux, Malraux ajouta : « Le problème capital de la fin du siècle sera le problème religieux – sous une forme aussi différente de celle que nous connaissons, que le christianisme le fut des religions antiques. » (cité par Frédéric Lenoir, Le Monde des Religions, septembre-octobre 2005)

Dans son étude du retour contemporain de la spiritualité, intitulée Le XXIe siècle sera mystique ou ne sera pas, Jean Vernette adapte pour sa part la célèbre phrase faussement attribuée à Malraux, qui aurait en revanche vraiment suggéré « la possibilité d’un événement spirituel à l’échelle planétaire. » (Le Point, 10 novembre 1975)

Plus que confirmée par la multiplication des formes de spiritualités depuis 40 ans ainsi que par le renforcement des fondamentalismes religieux, l’importance de la question demeure étrangement ignorée des milieux académiques, notamment français, au motif de son absence de scientificité, créant des situations paradoxales, dont témoignent en particulier l’insistance du célèbre croyant que fut le philosophe Ricœur à affirmer la séparation radicale entre sa philosophie et sa foi (cité par J. Sys dans « Ricœur : Thinking Biblically or ‘Penser la Bible’, The Sacred and the Profane, J. Keuss dir., Ashgate, 2003) ou la surprise des spécialistes du non moins connu théoricien comparatiste de la Bible et de la littérature, Northrop Frye, face à l’identification explicite de l’imaginaire et du spirituel dans son dernier ouvrage The Double Vision (1991) (voir Alvin A. Lee, « Sacred and Secular Scripture(s) in the thought of Northrop Frye », Frye and the Word, Donaldson and Mendelson (eds.), University of Toronto Press, 2004).

Par ailleurs, nombre d’ouvrages suggèrent au contraire la nécessité de dépasser le conflit entre science et croyance (Grichka et Igor Bogdanov, Dieu et la science, 1991), sacré et profane (The Sacred and the Profane, J. Keuss dir., 2003), le tout sur fond de questionnement postmoderne des dualismes occidentaux traditionnels. S’opposant à l’affirmation de Jacques Monod qui affirmait que nous sommes "des paquets de neurones perdus dans l’immensité indifférente de l’univers" (Le hasard et la nécessité, 1970), Jean Staune, dans son brillant ouvrage intitulé Notre Existence a-t-elle un sens ? (2007) annonce un bouleversement imminent de nos paradigmes qui, tout particulièrement sous l’impulsion de la physique quantique et des théories de la relativité, va réintroduire l’Homme, l’Être et sa participation "à quelque chose qui le dépasse et qui a un sens" au coeur même des sciences.

En réponse à cette impasse critique, l’équipe d’accueil ACE de l’Université de Rennes 2 et le CTEL de l’Université de Nice proposent un colloque international sur le thème des « Approches transdisciplinaires de la spiritualité dans les Arts et les Sciences ». Le projet de ce colloque est de tenter la définition d’outils théoriques permettant l’étude de la spiritualité dans la littérature, les arts et les sciences, avec une attention particulière portée au monde anglophone. Son intention étant la construction d’outils critiques émanant d’une approche transdiciplinaire du spirituel (à distinguer du religieux), le colloque est ouvert à tout spécialiste de mathématiques, physique et astrophysique, médecine, neurologie, psychothérapie, philosophie et théologie souhaitant débattre des enjeux théoriques de la recherche dans son domaine en matière de spiritualité. Le colloque s’adresse également aux chercheurs dans le domaine de la littérature et des arts du monde anglophone, où fleurissent nombre de voix nouvelles exprimant des traditions culturelles très ancrées dans divers systèmes de croyance, qui survivent au sein de sociétés occidentales laïques et marquées par une perte de sens, que recouvre et justifie parfois le vocable « postmoderne ».

Axes de travail :

  •  approches contemporaines des notions de « réel », « réalité » et « être »
  •  conscience et matière ; corps et âme : nouveaux enjeux
  •  inconscient individuel/ inconscient collectif/ âme : vers un nouveau paradigme ?
  •  définitions contemporaines du sacré et du profane
  •  Bible, théologie et littérature
  •  religion et spiritualité
  •  postmodernisme et spiritualité
  •  formes contemporaines de la spiritualité dans la littérature et les arts du monde anglophone ; cultures « hybrides » et spiritualité ; l’expression de la spiritualité dans les littératures « ethniques »
  •  nouvelles approches de la spiritualité dans les sciences : anthropologie, astrophysique, physique quantique, mathématiques, médecine, neurologie, philosophie, etc.

    Ce colloque international est organisé en partenariat par l’équipe d’accueil ACE (Anglophonie : Communautés, Ecritures) de l’Université de Rennes 2 et le CTEL (Centre Transdisciplinaire d’Epistémologie de la Littérature) de l’Université de Nice-Sophia Antipolis. Il aura lieu du jeudi 9 juin au samedi 11 juin 2011 au Centre Universitaire Méditerranéen de Nice. Une publication des actes (avec comité de sélection) est prévue.

    Les propositions (1500 signes maximum), accompagnées d’une brève
    biographie et bibliographie, sont à envoyer par mail avant le 15 octobre 2010 à Claude Le Fustec, Françoise Storey et Jeff Storey.

    Langues de travail : anglais et français uniquement.

    Transdisciplinary Approaches to Spirituality in the Arts and Sciences : theorizing the spiritual

    9-11 June 2011 in Nice, France

    Deadline for submission : October 15th, 2010

    Argument :

    Having declared a few months earlier : "For fifty years psychology has been reintegrating the demons in Mankind. This is the ultimate legacy of psychoanalysis. I think that the next century’s task, facing the most terrible menace that humanity has known, will be to reintroduce the gods", Malraux added : "the greatest problem with the end of this century will be the religious problem – in as radically different a shape from the one we know, as Christianity was from ancient religions" (quoted by Frédéric Lenoir, Le Monde des religions, September-October 2005).

    Jean Vernette, in the title to his study of the return of the spiritual in today’s world, The 21st century shall be mystical or shall not be, gives an adaptation of the famous quote wrongly attributed to Malraux, who did apparently however really predict "the possibility of a spiritual event on a planetary scale" (Le Point, 10 November 1975).

    More than confirmed by the numerous forms of spirituality that have emerged in the last 40 years and by the reinforcement of religious fundamentalism, the importance of this question remains strangely ignored in academic circles, particularly in France, on account of its lack of scientific character. This has created some paradoxical situations such as celebrated "believer" and philosopher Paul Ricoeur’s insistance on asserting that his philosophy and faith are two utterly different things (quoted by J. Sys in "Ricœur : Thinking Biblically or Penser la Bible", The Sacred and the Profane, J. Keuss dir., Ashgate, 2003). Another surprising paradox is for specialists of the equally well-known comparative theorist of the Bible and literature Northrop Frye to discover in amazement the latter’s equation between the imaginative and the spiritual in his last book entitled The Double Vision (1991) (cf. Alvin A. Lee, "Sacred and Secular Scripture(s) in the thought of Northrop Frye", Frye and the Word, Donaldson and Mendelson (eds.), University of Toronto Press, 2004).

    On the other hand, a great many publications suggest that it has become necessary to go beyond the usual conflicts between science and religious belief (Grichka et Igor Bogdanov, Dieu et la science, 1991), between the sacred and the profane (The Sacred and the Profane, J. Keuss dir., 2003), relying on a very postmodern questioning streak regarding western traditionally dualistic views. Opposing Jacques Monod’s assertion that we are merely "packs of neurons lost in the indifferent immensity of the universe" (Le hasard et la nécessité, 1970), Jean Staune, in his brilliant book entitled Notre Existence a-t-elle un sens ? (2007) predicts an imminent upheaval of our paradigms which, more specifically under the impulse of quantum physics and the theories of relativity, will reintroduce Man, Being and his participation in "something that far surpasses him and has meaning" into the very heart of the sciences.

    In response to this critical opening, research teams from the University of Rennes and the University of Nice are convening an international conference on the theme of "Transdisciplinary Approaches to Spirituality in the Arts and Sciences". The purpose of this conference is an attempt to define theoretical tools allowing the study of spirituality in literature, the arts and sciences. As the conference’s goal is to develop critical tools emanating from a transdisciplinary approach to spirituality (to be distinguished from religion), it is open to specialists of mathematics, physics and astrophysics, medicine, neurology, anthropology, psychotherapy, philosophy and theology, wishing to debate the theoretical importance and consequences of the reintroduction of spirituality in their fields of expertise. The conference also reaches out for researchers in the literature and the arts of the English speaking world, where there have emerged a number of new voices belonging to cultural traditions with strong spiritual roots, that have survived in our lay western societies, where loss of meaning often masquerades as postmodern innovation.

    Themes for study

  •  Contemporary approaches to the notions of "real", "reality" and "being"
  •  Consciousness and matter ; body and soul ; dualism ; new stakes
  •  Individual unconscious/ collective unconscious / soul : towards a new paradigm ?
  •  Contemporary definitions of the sacred and the profane
  •  Bible, theology and literature
  •  Religion and spirituality
  •  Postmodernism and spirituality
  •  Contemporary forms of spirituality in the literature and the arts ; "hybrid" cultures and spirituality ; expressions of spirituality in "ethnic" literatures
  •  New approaches to spirituality in sciences : anthropology, astrophysics, quantum physics, mathematics, medicine, neurology, philosophy, psychotherapy, etc.

    This international conference is jointly organized by the two research centers ACE (Anglophonie : Communautés, Ecritures) from the University of Rennes 2 and the CTEL (Centre Transdisciplinaire d’Epistémologie de la Littérature) from the University of Nice-Sophia Antipolis. It will take place from Thursday 9 June to Saturday 11 June 2011 in the Centre Universitaire Méditerranéen of Nice. A selection of papers is planned to be published.

    Paper proposals (1500 strokes maximum), along with a short biography and bibliography, should be emailed by 15 October 2010 to Claude Le Fustec, Françoise Storey and Jeff Storey.

    Papers in English or French only.